Progression légèrement accrue du marché des systèmes convergés au T2

Evolution des ventes de systèmes convergés par fabricants de matériels entre les deuxièmes trimestre 2018 et 2019. Source : IDC

Evolution des ventes de systèmes convergés par fabricants de matériels entre les deuxièmes trimestre 2018 et 2019. Source : IDC

Le ventes trimestrielles de systèmes convergés ont augmenté de près de 11% dans le monde. Le segment des systèmes hyperconvergés est en passe de représenter la moitié du marché global.

La croissance se maintient à un rythme soutenu et même en légère accélération sur le marché mondial des systèmes convergés. Les derniers chiffres publiés par IDC montrent une progression de ses revenus de 10,9% à 3,9 Md$ au deuxième trimestres 2019 comparés à la même période l'an dernier. Entre avril et juin 2018, la hausse était légèrement inférieure (+9,9%). Selon le cabinet d'études, la bonne santé persistante du secteur s'explique par l'évolution technologique des équipements qui leur permet de répondre aux besoins des entreprises en matière de cloud hybride.

De moins en moins de recettes pour les plateformes intégrées

L'autre phénomène constant est celui de la montée en puissance du segment des systèmes hyperconvergés dont les ventes trimestrielles se sont appréciées de 23,7% à 1,8 Md$. Elles représentent désormais 46,6% des revenus totaux du marché mondial des systèmes convergés, contre 41,2% un an plus tôt. Moins forte, la progression du chiffre d'affaires atteint tout de même 10,5% (1,5 Md$) sur le segment des systèmes de référence certifiés et des infrastructures intégrées. Il gagne lui aussi en importance, captant 20,7% (+4,7 points) des ventes globales. Quant au segment des plateformes intégrées, il continue son déclin avec un repli de 14,4% pour 626 M$ de facturations.

IDC comptabilise les résultats du commerce des systèmes hyperconvergés sous deux angles : en fonction de la marque qu'arbore le matériel ou selon le nom de l'éditeur qui fournit le logiciel orchestrant les fonctionnalités de la solution. Dans le premier cas, c'est Dell qui mène la danse avec 29,2% (+0,8 point) de part de marché obtenu grâce à des revenus en hausse de 27,4%. Nutanix pointe en seconde position avec des ventes en retrait de 6% et une contribution à la valeur du marché en recul de 4,5% à 14,2%. Derrière lui, Cisco réalise une belle performance avec des facturations et une part de marché qui s'accroissent respectivement de 46,8% et de 0,9 point à 6,2%.

Nutanix en recul sur son métier d'éditeur

Le recul de Nutanix sur le segment des systèmes hyperconvergés dits de marques s'explique logiquement par la volonté du fournisseur de se focaliser sur son métier d'éditeur. Néanmoins, cette stratégie n'a connu qu'un succès mitigé au cours du deuxième trimestre. Les ventes des matériels (les siens et ceux de constructeurs partenaires) équipés de ses logiciels n'ont en effet crû que de 4,9%. Il en résulte une baisse de sa pénétration sur l'ensemble des équipements du marché de 5,1 points à 28,6%. Toujours numéro deux mondiale dans cette configuration, il s'est ainsi fait distancer par VMware avec qui il était à égalité un an plus tôt. Les ventes des matériels qui embarquent la technologie de la filiale de Dell ont bondi de 39,5% et sa part de marché de 4,3 points à 38%. En troisième position, on retrouve encore une fois Cisco dont les facturations ont augmenté de 46,8% à 114 M$.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité