Résultats records pour le marché de l'externalisation en EMEA et en France

La France s'est nettement démarquée des autres grands marchés européens de l'externalisation avec des contrats dont la VAC a bondi de 82% à 2,2 Md$ en 2021. En comparaison, la progression n'a atteint que 2% au Royaume-Uni, tandis que la zone DACH reculait de 29%. Illustration : D.R.

La France s'est nettement démarquée des autres grands marchés européens de l'externalisation avec des contrats dont la VAC a bondi de 82% à 2,2 Md$ en 2021. En comparaison, la progression n'a atteint que 2% au Royaume-Uni, tandis que la zone DACH reculait de 29%. Illustration : D.R.

Portée par la délivrance de services IaaS et PaaS, la valeur annuelle cumulée des grands contrats d'externalisation a progressé de 23% dans la zone EMEA en 2021. Le marché français s'est démarqué avec une hausse de 82%.

2021 aura été l'année des records pour le marché des services d'externalisation dans la zone EMEA. Sur 12 mois, la valeur annuelle cumulée (VAC) des contrats de prestations générant au moins 5 M$ de facturations par an a atteint 26,5 Md$, soit 23% (+29% dans le monde) de plus qu'en 2020. Ces données, tirées de l'ISG Index, sont du jamais vu, tant en termes de croissance que de chiffre d'affaires. En outre, l'étude montre que la France s'est nettement démarquée des autres grands marchés européens avec des contrats dont la VAC a bondi de 82% à 2,2 Md$. En comparaison, la progression n'a atteint que 2% au Royaume-Uni, tandis que la zone DACH reculait de 29%.

Le as-a-service en hausse de 41%

Les contrats de fourniture de services hébergés IaaS et PaaS ont été les principaux contributeurs à la croissance enregistrée l'an dernier en EMEA. Leur VAC s'est appréciée de 41% à 12,6 Md$, portée par la hausse de celle des contrats IaaS (+44% à 9,2 Md$) et, dans une moindre mesure, par celle des contrats SaaS (+33% à 3,4 Md$). Autre grande branche du marché de l'externalisation, les contrats de services managés ont enregistré une progression de 11% à 13,9 Md$ de leur VAC. Cette dernière a ainsi atteint son plus haut niveau en dix ans. Ce résultat a été rendu possible par le dynamisme des contrats d'outsourcing informatique (+45% de VAC à 11,4 Md$), bien supérieur à celui des contrats d'externalisation des processus d'entreprise (+5% de VAC à 2,6 Md$).

Ralentissement de la croissance au T4

L'étude ISG Index montre toutefois que la croissance du marché de l'externalisation s'est émoussée au quatrième trimestre pour atteindre +9% (+11% en France), soit son niveau le plus bas de l'année. Malgré cela, la VAC du secteur s'est élevée pour la première fois à plus de 7 Md$ sur trois mois (7,1 Md$ exactement). Le rythme de progression du marché a été ralenti par la baisse de 16% de la VAC des contrats de services managés qui a représenté 3,5 Md$ sur le trimestre. Cette contre-performance a été largement compensée par la hausse de 55% à 3,6 Md$ de la VAC des contrats as-a-service. « Les services managés ont enregistré un cinquième trimestre consécutif de VCA supérieure à 3,4 Md$. Bien qu'en baisse d'une année sur l'autre, il convient de noter que le quatrième trimestre de 2020 comprenait plusieurs méga-contrats », pondère Lyonel Roüast, partner et président d'ISG pour la zone SEMEA.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité