SSII : Eric Dermont, Pdg d'Effitic, rachète Polymont et une partie de T Systems France

Le secteur des SSII vient de connaître plusieurs rachats : celui d'Alti par Tata CS, celui d'Osiatis par Econocom. Eric Dermont, déjà Pdg d'Effitic entre dans le mouvement en rachetant  coup sur coup  deux nouvelles sociétés.

L'histoire commence en mars 2009. Eric Dermont, ancien Pdg de Prologue, créait une holding Dacp qui détenait rapidement une première filiale, la SSII Effitic. Elle vient de racheter deux autres activités : Polymont et la partie intégration de systèmes de T-Systems France.  C'est une double confirmation. Du rachat d'une partie de T-Systems France par Dacp, nous l'avions annoncé en début d'année et de la constitution par Eric Dermont d'un groupe de plus de 150 ME de CA dans le monde des SSII.

Polymont est un  spécialiste de l'ingénierie, du conseil en technologie et de la maintenance, elle réalisait un chiffre d'affaires de 47,6 millions d'euros en 2011 avec près de  700 salariés. L'activité cédée par T-Systems France était à vendre depuis plusieurs mois, la maison mère de T-Systems, l'opérateur allemand Deutsche Telekom, a pris cette décision au mois de septembre dernier. Une activité représentant plus de la moitié des 1000 salariés que compte T-Systems en France (qui réalisait 204,2 ME de CA en 2011). Pour acheter cette activité, Dacp a créé une société, Novia Systems.

Dacp compte près de 2 000 salariés

Dacp, holding des activités d'Eric Dermont, détient donc désormais trois filiales : Effitic créée début 2009 en reprenant une partie des activités d'EDS France ; Polymont, rachetée il y a quelques jours et Novia Systems, créée à partir d'une activité de T-Systems. Selon le communiqué de Novia Systems 550 personnes vont rejoindre la société.  Dacp compte désormais près de 2 000 salariés.

Pour 2011, Effitic  a publié un CA de 46,3 ME, Polymont de 47,6 ME. Le CA représenté par l'activité cédée par T-Systems n'a pas été communiqué, ni le prix ou les conditions de la cession. Eric Dermont n'a pas souhaité accorder d'interview dans l'immédiat. On se rappelle que Alti, 126 ME de CA en 2012, a été vendue pour  75 ME à Tata consultancy services et que Osiatis, 309 ME de CA en 2012, a été cédée à Econocom sur une valorisation à 175 ME.

T-Systems France, une fois ce cap franchi, entre dans une nouvelle ère  sous la houlette de son nouveau P-dg, Jean-Paul Alibert, nomme début juin. Eric Dermont, pour sa part, franchit plusieurs échelons dans le classement des SSII.

(les chiffres d'affaires publiés dans cet article sont issus de Société.com)

 

 

 

 

 

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité