Stockage externe : La croissance au plus bas au deuxième trimestre

Evolution des ventes mondiales des principaux fabricants de baies de stockage externes entre les deuxièmes trimestres 2018 et 2019.

Evolution des ventes mondiales des principaux fabricants de baies de stockage externes entre les deuxièmes trimestres 2018 et 2019.

Les ventes de baies de stockage externes des grandes marques n'ont crû que de 0,8% entre avril et juin 2019. Une situation qui s'explique par le recul des achats de baies de stockage 100% flash qui tiraient jusqu'ici le marché vers le haut.

En forte croissance pendant de nombreux trimestres consécutifs, le marché mondial du stockage externe fait désormais grise mine. Selon IDC, les revenus tirés par les grandes marques de leurs ventes de baies n'ont connu qu'une hausse de 0,8% à 6,3 Md$ au deuxièmes trimestre 2019 par rapport à la même période en 2018. Dans la zone EMEA, c'est même à un repli de 3,2% auquel elles sont confrontées. De leur côté, les capacités de stockage livrées dans le monde se sont appréciées de 5,2% entre avril et juin derniers. « Le secteur est mis sous pression par les mauvais résultats du segment des baies 100% flash. Pendant longtemps, ce dernier a été le moteur de la bonne santé du marché », indique Sebastian Lagana, analyste chez IDC.

Les revenus trimestriels issus de la commercialisation des baies de stockage 100% flash sont en effet en repli de 0,7% à 2,1 Md$. Un an auparavant, ils connaissaient une croissance de 41,7%. La situation est moins préoccupante pour le segment des baies de stockage externe hybrides dont les ventes ont progressé de 3,8% à 2,7 Md$ entre avril et juin derniers (+8,6% au deuxième trimestre 2018).

HPE créé la surprise

Confronté à l'immobilisme de la demande globale, plusieurs fournisseurs de baies de stockage ont souffert, à commencer par Dell Technologies, leur chef de file. Le texans a fait moins bien que le secteur dans son ensemble avec des revenus en baisse d'1,8%, qui ramène sa part de marché à 29,9% (-0,3 point). HPE, en revanche, crée la surprise avec des facturations en hausse de 13,5%. Elles portent sa contribution à la valeur d'ensemble du marché à 11,7% (+1,3 point). Hitachi se distingue lui aussi avec un chiffre d'affaires en croissance de 8,6%, ce qui lui permet de se rapprocher tout près du numéro quatre IBM. Ce dernier accuse un recul de 22,7% de ses facturations, soit un peu plus que NetApp (-17,8%) qui perd ainsi sa place de numéro deux du marché mondial du stockage externe au profit de HPE.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité