Synergie entre au capital de DCS Easyware

 est président directeur général de l'entreprise Synergie qui a été créée en 1983. (Crédit. D.R.)

est président directeur général de l'entreprise Synergie qui a été créée en 1983. (Crédit. D.R.)

En prenant 66% du capital de la SSII lyonnaise DCS Easyware, Synergie, un éditeur de solutions RH, pourra accélérer son développement sur le marché de la transformation digitale en proposant à ses clients des prestations dans le domaine du conseil, de l'infogérance et du support.

Synergie, un groupe français spécialisé dans la gestion des ressources humaines vient d'annoncer une prise de participation majoritaire dans DCS Easyware pour un montant non communiqué. Cette dernière est basée à Lyon, avec des implantations en Belgique, en Espagne et au Royaume-Uni. Elle compte un effectif de 600 salariés experts en management et support d'infrastructures IT avec un chiffre d'affaires estimé à 50 millions d'euros en 2018.  

De son côté, Synergie propose une offre globale de services dans la gestion et le développement des ressources humaines : recrutement, travail temporaire, formation et conseil.  Le groupe, dont la présidence est assurée par Daniel Augereau, compte plus de 3 700 collaborateurs répartis en France et dans 16 pays à l'international. En 2017, son chiffre d'affaires s'est établi à 2,3 milliards d'euros.

En réalisant cette opération, Synergie renforce ses activités traditionnelles en se diversifiant  sur les marchés de l'infogérance, du conseil et de l'assistance technique. Cet accord permettra également aux deux entreprises de proposer aux professionnels une complémentarité dans leur offre de services et les ressources nécessaires à leurs transitions numériques en France et à l'international. Selon les termes de la transaction, DCS Easyware conserve son autonomie, son identité et son nom.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité