Western Digital lance un programme partenaires pour ses nouvelles appliances de sauvegarde

Fred Milon, directeur de la division SMB de WD pour la région EMEA

Fred Milon, directeur de la division SMB de WD pour la région EMEA

Six mois après avoir mis la main sur Arkeia, le fabricant spécialisé dans le stockage met ses premières appliances de sauvegarde sur le marché. Il compte sur la mise en place d'un réseau de distribution d'une trentaine de VARS pour en assurer le succès commercial.

Le rachat d'Arkeia par Western Digital (WD) prend une dimension concrète sur le plan des produits et de la politique commerciale. La semaine dernière, la division SMB de l'acquéreur a lancé les premières appliances de sauvegarde portant le nom de WD issues de la technologie développée par Arkeia. En parallèle, elle a annoncé la mise en place d'un programme partenaires qui doit l'aider à élargir le nombre de revendeurs à même de commercialiser ce type de produits jusqu'ici absents de son catalogue.

Griffées WD Arkeia, les nouvelles solutions sont au nombre de trois. Elles renouvellent par le haut la gamme d'appliances de sauvegarde rachetées par Western Digital. Le modèle le plus puissant, le RA6300, offre une capacité de 20 à 40 To. Celle du RA5300 s'étend de 15 à 30 To, tandis que celle du RA4300, facturé 7 790 HT (prix public), va de 8 à 16 To. Ce dernier modèle existe en deux versions : une version standard et un modèle embarquant un lecteur de bande LTO-5 dans le châssis.
Comme on pouvait s'y attendre, les nouveaux produits sont équipés de disques durs Western Digital, des références RE (Raid edition) de classe entreprise. En outre, « la capacité du modèle le plus performant a été portée à 40 To utiles alors que son prédécesseur était limité à 20 To », indique Fred Milon, le directeur de la division SMB de WD pour la région EMEA.
Côté applicatif, les trois modèles sont livrés avec la version 10.1 du logiciel de sauvegarde développé par Arkeia. Cette mise à jour facilite l'usage des appliances grâce à la présence d'un assistant qui « permet de les mettre en route en quelques clicks ». La nouvelle version du logiciel offre également des fonctionnalités de sauvegarde hybride sur le cloud. Enfin, elle permet de dédupliquer à la source des données issues de postes sous Mac OS X, en plus des fonctions de déduplication à destination déjà fournie pour cet OS.



Des marges pouvant aller jusqu'à 40%

Avant son rachat par Western Digital, « Arkeia avait une politique de distribution qui mixait le mode direct et le mode indirect, explique Fred Milon. Notre division SMB a vocation à les commercialiser à 100% à travers un réseau de partenaires. » D'après le responsable EMEA, Arkeia disposait en France d'un réseau de 45 revendeurs dont une vingtaine d'actifs. Pour élargir ce cercle, Western Digital fait évoluer le programme partenaires que proposait Arkeia.
Deux niveaux de partenariats sont proposés aux VARS : le niveau Authorized, qui n'impose que le suivi de formations avant-vente et commerciales en ligne, et le niveau Premier. Pour ce dernier, les critères sont plus stricts. Ils imposent aux revendeurs certifiés notamment de réaliser un minimum de 100 K$ par an dans la vente de produits WD. Ils devront également disposer d'un collaborateur certifié sur les appliances de sauvegarde de WD à l'issue d'une formation de deux jours sur site. En contrepartie, la remise des partenaires Premier peut aller jusqu'à 40% (contre 20% pour les Authorized) sur un projet, s'il est renseigné dans le système d'enregistrement d'affaires de WD. « Nous offrons des niveaux de remises plus importants que ceux proposés par Arkeia », assure Fred Milon.
« Notre objectif n'est pas d'avoir une multitude de partenaires, poursuit-t-il. Nous voulons constituer un réseau de 25 à 30 VARS disposant du plus haut niveau de certification dans notre programme. » A l'heure actuelle, seuls six à sept des partenaires de WD issus du canal de distribution d'Arkeia sont certifiés Premiers en France.

Pour les assister, les partenaires de la division SMB de WD peuvent compter sur une équipe passée d'une personne avant le rachat d'Arkeia à trois entièrement dédiées aujourd'hui.

 

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité