IBM affiche des revenus en baisse, mais un bénéfice net en hausse

IBM a dégagé un bénéfice net en hausse de 6% pour le deuxième trimestre, à 3,9 milliards de dollars, supérieur aux attentes. Le chiffre d'affaires a reculé de 3% en raison des fluctuations dans le cours des devises.

La firme a vu son chiffre d'affaires reculer au cours du deuxième trimestre 2012, mais a toutefois dégagé un bénéfice net en hausse. Sur cette période, les revenus de la firme d'Armonk  sont ressortis à 25,8 milliards de dollars en baisse de 3% par rapport à l'année passée. C'est en deçà des attentes des analystes qui, selon Thompson Reuters,  prévoyaient un CA de  26,28 milliards de dollars (- 1,5 %)

En dépit du recul de son chiffre d'affaires , l'entreprise a toutefois dégagé 3,9 milliards de dollars de profits, contre  3,7 milliards de dollars au cours au deuxième trimestre  2011. Le bénéfice a augmenté à 3,34 dollars par action, soit une augmentation de 11% par rapport à l'an dernier. En conséquence, la société a relevé ses estimations de bénéfice par action à au moins 15,10 dollars  au lieu de la précédente prévision à au moins 15 dollars.

«Notre business model nous a permis  de réalise d'importants profits en forte croissance dans le contexte actuel», a déclaré Mark Loughridge, directeur financier d'IBM, lors d'une conférence téléphonique avec les analystes financiers. Il a attribué ses résultats à un certain nombre de facteurs. « Les résultats du trimestre sont d'un niveau comparable à la performance exceptionnellement forte constatée lors du deuxième trimestre 2011 », a-t-il ajouté « Nous avions un défi à relever. Mais les fluctuations monétaires ont coûté à la firme environ 1 milliard de dollars de chiffre d'affaires. »


Les revenus  par région géographique sont très variables. En Amérique, ils se sont établis à 11,1 milliards de dollars, soit une baisse de 1% par rapport à l'an dernier.  Le chiffre 'affaires réalisé en Europe, Moyen-Orient et Afrique a diminué de 9% à 7,9 milliards de dollars. A l'opposé les recettes de la région Asie-Pacifique ont progressé de 2% à  6,3 milliards de dollars.

Le matériel et les services en repli

Par secteur d'activité, les services ont reculé de 3% par rapport  à 2011. La division Global Technology Services, en baisse de 2%, a totalisé 10 milliards de dollars de revenus, L'activité de la division Global Business Services s'est repliée de 4% à 4,7 milliards de dollars.

Les ventes de logiciels IBM sont restées stables à 6,2 milliards de dollars. Les systèmes d'exploitation et middleware n'ont montré aucune croissance du chiffre d'affaires, Les revenus  totalisés par les logiciels Lotus ont reculé de 8%. Quant à ceux  de la solution Rational, ils ont régressé de 7%

Les ventes de  hardware n'ont pas fait progresser les recettes globales de l'entreprise. Ainsi, les revenus provenant de la division Systems et Technology  se sont établis à 4,3 milliards de dollars, en baisse de 9%, tandis que ceux des systèmes et services ont reculé de 7% par rapport à l'année précédente. Le chiffre d'affaires généré par les Power Systems a également  reculé de 7%, tandis que celui issu des System X a accusé une baisse de 8%. Quant aux revenus totalisés par les System Z, ils  ont diminué de 11%.

Toutefois, IBM  a pu faire de la croissance grâce à certaines initiatives technologiques. Ainsi, l'activité BI a vu ses revenus augmenter de 13%  par rapport à 2011. Les recettes provenant du cloud  ont doublé par rapport à la première moitié de 2011. Les revenus liés à son portefeuille de produits Smarter Planet ont bondi de 20%

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité