La Fnac se positionne sur le marché de l'assistance à domicile

La Fnac lance une division services et solutions chargée de constituer une gamme complète de services d'installation, de formation et d'assistance à domicile. Ces prestations sont vendues dans les magasins, par téléphone et sur Internet mais sont assurées par un tiers.

L'agitateur culturel entend tirer profit des opportunités que suscite la loi Borloo sur les services à la personne. L'enseigne vient de lancer une offre de services à domicile qui permet de bénéficier du dispositif de déductions fiscales de 50% des sommes dépensées. Cette offre est constituée d'un pack forfaitaire d'installation et de prise en main d'un durée de 1h30 proposé au tarif de 129 € et d'un module de formation de 2h00 proposé à 149 €. Est aussi proposé une offre groupé, baptisée « pack services », combinant le module d'installation et deux modules de formation, soit 5h30 de prestation, pour 399 € (soit 199,5 € avec la déduction fiscale). Ce pack se retrouve également dans les rayons dans une offre labellisée « Internet Accompagné » comprenant un PC et un abonnement Internet haut débit. Les services inclus dans ce pack ne sont pas assurés directement par la Fnac (la loi ne permet pas de vendre à la fois des biens matériels et des services) mais par l'un de ses prestataires Form@home, dont la maison mère CAA assure déjà depuis de nombreuses années les sessions de formation techniques organisées dans les magasins. Le pack services est la première brique d'une gamme appelée à s'étoffer rapidement. La Fnac a en effet confié à Jean-Michel Camizon, ex directeur général du mainteneur grand public Multimédia Market, la direction d'une nouvelle division produits baptisée Services et Solutions. Son rôle : constituer et commercialiser une large gamme de services d'installation, de formation et d'assistance à l'usage des clients. Ces services seront vendus dans les magasins mais également par téléphone (via le call center de l'enseigne) et sur Internet. La deuxième brique de l'édifice devrait être posée début 2007 avec le lancement d'une offre d'assistance à domicile. Ce nouveau service complétera mais ne se substituera pas au SAV actuel, qualifié pour intervenir sur les pannes matérielles, et qui reste, pour la micro, l'apanage de MSS, filiale à 100% de l'enseigne. La Fnac ne souhaite communiquer aucun chiffre en ce qui concerne ses objectifs et se contente d'indiquer qu'elle a de grosses ambitions pour sa nouvelle division.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité