ARM veut 20 % du marché des puces serveurs d'ici 2020

ARM a dévoilé sa 2e génération de puces 64 bits l'été dernier. (D.R)

ARM a dévoilé sa 2e génération de puces 64 bits l'été dernier. (D.R)

Le designer de puces ARM souhaite se faire une place au soleil sur le marché des serveurs en visant les 20 % des parts du marché d'ici 2020. Il devra toutefois trouver le moyen de lutter contre le poids-lourd du secteur, Intel.

Le designer britannique de puces ARM a présenté ses ambitions à ses actionnaires lors de sa réunion d'actionnaires à Taïwan : l'objectif est d'atteindre d'ici 2020 pas moins de 20 % du marché des processeurs pour serveurs. Un objectif des plus ambitieux car il en détient pour l'instant uniquement 1 % alors, qu'à l'inverse, les technologies du groupe sont déjà présentes dans 90% des smartphones utilisés dans le monde. 

Outre le nombre de données que font transiter les GAFA (Google, Amazon, Facebook, Apple), la progression du cloud et de la virtualisation dans les entreprises font exploser les demande de serveurs. Un extrait de l'étude présentait lors de la conférence donne d'ailleurs des précisions sur le plan de la firme. ARM mise sur les datacenters HyperScale et courtise les opérateurs en marque blanche et les revendeurs de niche pour doper sa croissance.



Mais tout est loin d'être gagné d'avance pour ARM. En particulier face à Intel qui détient actuellement plus de 90% du marché des puces pour serveurs, selon Ian Thornton, vice-président des relations investisseurs chez ARM. Il précise qu'ARM commercialise ses produits à un prix inférieur à ceux de son concurrent. « Le prix de vente moyen d'une puce serveur Intel est de quelque 600 dollars (561 euros) » contre 100 à 200 dollars pour une puce comparable fabriquée par ARM. Étant donné qu'Intel n'a pas de vrai concurrent pour le moment, le groupe peut « pratiquer le tarif qu'il veut ». Ian Thornton a ajouté que les revenus de licences d'ARM devraient augmenter de 22% cette année? Sachant que Hewlett-Packard vient de livrer au quatrième trimestre ses premiers serveurs équipés de puces conçues par ARM.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité