Athena Global Services lance sa marque de sécurité dans le SaaS

Thierry Cossavella, PDG d'Athena Global Services

Thierry Cossavella, PDG d'Athena Global Services

Le grossiste entre dans le club des distributeurs capables de proposer à leurs revendeurs un portefeuille de services dans le cloud. Sa nouvelle plate-forme EndSec renferme pour l'heure deux services de messagerie hébergés, auxquels pourrait prochainement s'ajouter une offre de sauvegarde et de plan de reprise d'activité.

Le grossiste spécialisé dans les logiciels de sécurité fête ses quinze ans et marque cette date d'une pierre blanche en créant EndSec, sa plate-forme de services de sécurité en mode SaaS. Ce lancement s'accompagne de la mise sur le marché de deux offres hébergées axées sur la messagerie : EndSec Communicator et Endesec Mail Protection. La première consiste en une messagerie collaborative pour les entreprises. Elle est sécurisée par quatre moteurs de détection des menaces, en premier lieu par Nod32 d'ESET dont Athena Global Services est le représentant en France. Endsec Mail Protection cible quant à lui les entreprises qui souhaitent conserver leurs messageries en local en leur proposant un service de filtrage externalisé des messages entrants et sortants. Là encore, Nod32 joue un rôle central dans la protection des données qui circulent. Une possibilité d'accès de secours en mode web à la messagerie est également offerte avec ce service.

Les tarifs d'EndSec Mail Protection démarrent à 2€ HT par mois et par boîte aux lettres. Ceux d'EndSec Communicator commencent à 5€ HT par mois et par boîte aux lettres. « Ces services ont vocation à n'être commercialisés que par les revendeurs IT. Nous leur proposons des niveaux de marge équivalents à ceux qu'ils perçoivent sur la revente de logiciels sur site, à savoir entre 15 et 30% en fonction des volumes vendus», insiste Thierry Cossavella, le directeur général d'Athena Global Services. Les marges en question seront perçues en une seule fois par les revendeurs et non pas au mois le mois. Athena facture, en effet, les clients dès le début des contrats, que ceux-ci soient conclus sur 12, 24 ou 36 mois. L'activation et le paramétrage des comptes sont effectués par les revendeurs à l'aide de la console d'administration dédiée que le grossiste met à leur disposition.

Recruter de 200 à 300 « revendeurs cloud » dans 6 à 9 mois

Concernant ses objectifs d'activité dans le cloud, Athena n'exprime pas de prévision de chiffre d'affaires. Le grossiste est en revanche plus disert sur le nombre de revendeurs qu'il compte voir commercialiser ses nouveaux services. « Cet été, nous avons mené une étude auprès de nos 2800 clients. Nous en avons conclu qu'une centaine d'entre eux va proposer nos offres cloud à très court terme. Dans les 6 à 9 mois qui viennent, ils devraient être entre 200 et 300 », indique Thierry Cossavella.

Ce n'est pas la première fois qu'Athena Global Services propose un service en mode SaaS. Depuis un an et demi, la société commercialise Websure, un service d'audit des failles de sécurité des sites web. « Il n'est pas exclu que Websure soit intégrée à la plate-forme EndSec et, le cas échéant, renommé », indique Thierry Cossavella. Il est en tous cas acquis que le grossiste souhaite élargir l'offre de sa nouvelle plate-forme puisqu'il réfléchit déjà à un projet de services de sauvegarde et de plan de reprise d'activité dans le cloud.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité