Avec le support de Lustre, Atempo étend sa sauvegarde au monde HPC

Avec FastScan pour Lustre, Atempo propose un connecteur Lustre capable de réaliser des opérations de sauvegarde incrémentales. L’ensemble des événements du système est collecté au fil de l’eau avec conservation de l’historique de ce qui a changé depuis la dernière opération. 

Avec FastScan pour Lustre, Atempo propose un connecteur Lustre capable de réaliser des opérations de sauvegarde incrémentales. L’ensemble des événements du système est collecté au fil de l’eau avec conservation de l’historique de ce qui a changé depuis la dernière opération. 

Mise à jour majeure pour la solution de sauvegarde et de migration Miria d'Atempo avec l'arrivée du support du système de fichier Lustre et du service S3. L'éditeur français compte ainsi percer sur le marché du HPC.

Miria, la solution de sauvegarde et d'archivage d'Atempo pour les grands comptes, s'étoffe avec l'arrivée du support du système des fichiers distribué Lustre (développé à l'origine par Cluster File Systems) et du service de stockage objets S3. L'équipe d'Atempo, emmené par son CEO Luc d'Urso, nous a présenté ces innovations majeures pour la plateforme de back-up dans le cadre du dernier IT Press Tour organisé par Condor Consulting.

L'annonce de l'intégration de Lustre dans Miria remonte en fait à l'été dernier (forum Teratec) avec pour principale ambition de mieux accompagner les besoins des entreprises exploitant des ressources HPC. Avec son architecture de stockage distribuée très performante, Lustre est très utilisé dans le monde du calcul intensif comme la météorologie, la pharmacie ou l'énergie ... où la vitesse de calcul est associée au brassage de grandes quantités de données. L'éditeur a travaillé avec WhamCloud et DDN, deux sociétés impliquées dans le développement de Lustre depuis le retrait d'Oracle, pour répondre aux besoins des grands comptes pour la sauvegarde, l'archivage et la migration des volumes Lustre comme sources et cibles. Atempo a donc ajouté des fonctionnalités supplémentaires à Miria, à savoir un module Fastscan pour Lustre permettant de collecter au fil de l'eau les fichiers créés ou modifiés, une détection plus fine des fichiers supprimés, un mode de sauvegarde incremental forever, la capacité à redémarrer des volumes à partir des sauvegardes (PRA), et une restauration via la Navigation Temporelle. Rappelons que Miria se compose de trois modules : for Backup (cloud, objets, NAS, systèmes de fichiers partagés ou parallélisés), for Archiving (cloud, objets, NAS, serveurs de fichiers distribués ou parallèles) et for Migration (fichiers et objets).

Intégration S3 En complément, l'éditeur français étend la couverture fonctionnelle de Miria avec la capacité de lancer des tâches de sauvegarde, d'archivage, ou de migration directement depuis les plateformes de stockage cloud. Le support du protocole S3 est de la partie pour mieux travailler avec les solutions objets. AWS pour commencer, tandis que le support des plateformes Azure, Google Cloud et Swift est attendu au premier trimestre 2021. L'année prochaine toujours, Atempo compte étoffer sa plateforme de sauvegarde et de migration pour les grands comptes avec trois composants Miria baptisés for Analytics, for for Backup Admin et for Archiving Admin. Enfin, après Lina, Miria for Migration et Tina, c'est au tour de Miria for Archiving de bénéficier d'une interface utilisateur repensée.



Plusieurs modules composent la solution de sauvegarde et d'archivage Miria. 

Atempo a également revu Tina, sa solution de back-up intermédiaire pour serveurs et machines virtuelles, qui peut désormais cibler la plateforme AWS S3. Il est aussi possible de protéger des VM OpenStack sur un ou plusieurs supports de stockage cibles (cloud, bande, disque, etc.) avec sauvegardes incrémentales et restaurations granulaires. Tout cela sans installer d'agent dans les VM. Autre annonce, le back-up des objets Office365 et OneDrive (e-mails, réunions, contacts, fichiers...). Enfin, Lina, la solution de back-up destiné aux postes de travail, peut désormais se greffer aux principaux fournisseurs de stockage cloud avec une option back-up as a service.

Huawei et ARM mieux supportés Si Atempo travaille aujourd'hui avec le cloud public AWS, le support pour l'hyperviseur Nutanix AHV est également attendu en 2021, tout comme ceux de Huawei Fusion Compute et KVM. Atempo a également amélioré la compatibilité de sa fonctionnalité FastScan avec les baies de stockage Huawei OceanStor. FastScan permet désormais d'effectuer des opérations de sauvegarde, d'archivage ou de migration dans ces environnements. Dernière information, la prise en charge des plateformes de stockage primaire exploitant des contrôleurs ARM (chez Huawei par exemple) sur Tina et Miria. Au même titre que celle d'Intel, l'éditeur considère cette architecture comme incontournable. Beaucoup d'annonces donc chez Atempo qui monte en gamme avec le support des grands volumes de données exploités en HPC et du stockage objets S3.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

iPaaS : au coeur des convergences du SI

iPaaS : au coeur des convergences du SI

A l'heure où les données migrent de plus en plus dans le cloud public, les entreprises se doivent de contrôler leurs flux, de les préparer, de les intégrer et de les connecter...

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

Publicité