1

Boulanger s'essaye à l'aide à la vente sur tablette

Photo : Patrick Perret, Directeur des études informatiques (à droite), et Emmanuel Gabet, chef de projet (à gauche), de Boulanger. (crédit : B.L.)

Photo : Patrick Perret, Directeur des études informatiques (à droite), et Emmanuel Gabet, chef de projet (à gauche), de Boulanger. (crédit : B.L.)

Dans les magasins Boulanger de Valenciennes, dans le Nord, et de Montigny-lès-Cormeilles, en région parisienne, les vendeurs ont été équipés de tablettes Samsung sous Windows 8. Ces tablettes comportent une application développée par Microsoft Services pour aider à la vente.

L'idée du projet, qui n'était pas prévu au plan de développement de l'enseigne spécialisée en électro-domestique, s'est précisée à la mi-septembre 2012 lors d'une journée de brainstorming organisée par Microsoft au sein de son Business Innovation Center. Deux mois plus tard, le projet était déployé dans les deux magasins de test.

« Nous visons véritablement un proof of concept à confronter à la réalité du terrain. Nous voulons vérifier la pertinence de l'objet tablette dans notre contexte, étudier la réaction des clients, valider la bonne tenue de la batterie, mesurer les risques de vol et de casse, etc. » observe Patrick Perret, directeur des études informatiques chez Boulanger. L'investissement de la chaîne de magasins a été limité : pas d'équipe interne dédiée et une facturation de 60 jours/homme par Microsoft. Les travaux relatifs à ce projet étaient « glissés entre deux tâches » grâce à un certain enthousiasme des équipes.

Un bilan tiré en janvier 2013

Le projet a été réalisé rapidement car il était hors de question pour l'enseigne de perturber d'une quelconque façon les vendeurs en période de forte activité que sont Noël et les soldes. Pour éviter les vols et la casse (nuls à ce jour selon l'enseigne), Boulanger a cependant placé ses tablettes dans des pochettes marquées au sigle de l'enseigne et tenues en bandoulières par les vendeurs.

La résistance de la batterie a été jugée suffisante : cinq heures. Les vendeurs peuvent donc la faire recharger lors de leurs pauses dans la journée, dans une salle en arrière-boutique.
En revanche, la tablette choisie, de technologie Intel, a été jugée un peu lourde (800 grammes). Patrick Perret s'en explique : « les gammes disponibles de tablettes étaient encore restreintes lors du choix du modèle ».

Un bilan du déploiement sera effectué en janvier 2013, une fois les soldes terminées. En fonction de ce bilan, le projet sera ou non poursuivi. Une poursuite se traduirait sans doute par des développements complémentaires.

Ajouter un commentaire
1
Commentaires

roux Bonjour, Juste pour vous faire remarquer, que ce n'est pas parce que vous vendez des tablettes à petits prix que par exemple la batterie de la tablette LISTO Pad 7002 ne dure que 20 mois. Et vous ne vendez pas de batterie pour vos modèles. Par contre pour toutes les autres il y en a !!!

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité