Cegid progresse de 3,1% sur 2011, grâce aux services d'édition

Cegid finit l'année en trombe, avec 6,5% de progression au 4ème trimestre, ce qui lui permet d'afficher 3,1% de progression sur l'ensemble de l'exercice (à périmètre constant). Cegid a réalisé un chiffre d'affaire annuel de 263,9 millions d'euros (ME) en 2011 contre 249,6 en 2010. Le quatrième trimestre, et particulièrement le mois de décembre, rattrapent les trois premiers trimestres : +2,3% au T1, +1,1% au T2, +1,5% au T3.

Par activités, les résultats de Cegid sont toujours marqués par  le dynamisme du SaaS, qui passe de 16,2 à 19,9 ME mais ne représente encore que 8% du CA total. La vente de licence en représente 15%, elle baisse, passant de 40,7 ME à 39 ME, la maintenance est passée de 95,1 ME, en 2010, à 99,8 ME en 2011 et représente 38% du CA. L'édition représente ainsi 63% du CA, les services liés à l'édition 25% (en forte progression de 57,4 ME à 671 ME), la distribution et diverses activités 12% (en baisse, de 33,4 à 31,5 ME).

Par secteur, Cegid progresse fortement dans le secteur public, passant de 14,6 à 20,1 ME, dans les TPE-PME (de 98,6 à 101,3).

Le groupe se montre confiant sur sa rentabilité, anticipant une progression de son EBE (excédent brut d'exploitation), de son Roc (résultat opérationnel courant), « la rentabilité opérationnelle courante devrait ainsi ressortir au niveau supérieur à 10% du chiffre d'affaires consolidé », indique la société.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité