Comment les PME perçoivent la transformation numérique

26% des PME voient la transformation digitale comme une  contrainte ou une chose inutile. Illustration : Institut Occurence

26% des PME voient la transformation digitale comme une contrainte ou une chose inutile. Illustration : Institut Occurence

Les PME sont une majorité à voir la transformation numérique comme une opportunité. Pourtant, la plupart d'entre elles estime aussi que ne pas effectuer la leur ne menace pas leurs parts de marché. Un paradoxe qui cohabite avec divers freins au mouvement de digitalisation de ces entreprises.

Konica Minolta a commandé à l'institut Occurrence une étude visant à cerner l'opinion des décideurs en PME sur la transformation numérique de leurs entreprises. Ils ont été 503 à répondre à des questions portant sur l'intérêt de la digitalisation, les freins qu'elle rencontre dans leurs organisations et la façon dont ces dernières la mettent ou vont la mettre en oeuvre. Premier constat et non des moindres : 67% des personnes interrogées estiment que la transformation numérique est une opportunité.

Une digitalisation qui s'effectue au détriment de missions essentielles

Pour autant, cela ne signifie pas forcément que l'intégration des technologies digitales dans les PME trouve un boulevard devant elle. En effet, ils restent encore des entreprises à la voir comme une contrainte (13% des sondés), une chose inutile (13%) ou même un risque (4%). En outre, 66% des cadres dirigeants réfutent le fait qu'un défaut de transformation digitale puisse, à terme, faire perdre des parts de marché à leurs organisations. Pour enfoncer le clou, 63% des décideurs en PME indiquent que la digitalisation s'effectue au détriment d'autres missions essentielles menées par les collaborateurs.

Pour que faire sa révolution numérique devienne une évidence pour toutes les PME, comprendre ce qui en éloigne certaines s'impose donc. Car si ce mouvement est majoritairement vu comme une opportunité, il suscite aussi des préoccupations sécuritaires chez 60% des sondés. Parmi ces derniers, 72% redoutent le piratage de données, 49% les attaques par déni de service et 44% l'indisponibilité de leurs systèmes d'information. Pour 54% des répondants les coûts sont aussi un frein à la mise en oeuvre de la transformation numérique. Viennent ensuite les compétences techniques (46%) et le temps à y consacrer.

« La route vers la sérénité est encore longue ! »

« Nous avons été frappés de constater combien le numérique s'impose à la fois comme une nécessité et une opportunité auprès des décideurs et de voir que ces derniers sont particulièrement stressés par l'enjeu que représente cette transformation et les moyens qu'elle requiert. De toute évidence, la route vers la sérénité est encore longue ! » commente Thomas Skorucak, analyste pilote de l'enquête chez Occurrence.

Toutes ces problématiques, quand elles se posent, constituent sans aucun doute une opportunité pour les prestataires de services externes aux entreprises. 87% de celles ayant participé à l'étude de Konica Minolta/Occurrence disposent d'un ou de plusieurs prestataires informatiques. Un taux qui diminue de près de moitié pour les entreprises qui emploient des ressources internes qualifiées.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

iPaaS : au coeur des convergences du SI

iPaaS : au coeur des convergences du SI

A l'heure où les données migrent de plus en plus dans le cloud public, les entreprises se doivent de contrôler leurs flux, de les préparer, de les intégrer et de les connecter...

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

Publicité