Coronavirus : les marchés des PC et des smartphones fortement menacés

Après avoir réduit leur production au minimum pour limiter la propagation du Coronavirus, certaines usines chinoises de fabrication de PC ont maintenant mis leur activité à l'arrêt. Crédit photo : D.R.

Après avoir réduit leur production au minimum pour limiter la propagation du Coronavirus, certaines usines chinoises de fabrication de PC ont maintenant mis leur activité à l'arrêt. Crédit photo : D.R.

Désorganisant la chaine de production en Chine, l'épidémie de Coronavirus pourrait significativement réduire les livraisons de PC et de Smartphones en Chine et donc dans le monde.

La prévision donne le tournis. Selon Canalys, les livraisons de PC et de smartphones pourraient chuter respectivement de 20% et de 50% en Chine entre le quatrième trimestre 2019 et le premier trimestre 2020. Au vu du poids du marché Chinois, les répercussions sur les ventes mondiales seraient énormes. Le pronostic anticipe les effets des mesures de restrictions prises par Pékin et les gouvernements des provinces pour enrayer la propagation du coronavirus. En l'établissant, le cabinet d'études révise de façon spectaculaire ses estimations initiales quant aux retombées de l'épidémie, qui a commencée début janvier, sur la chaine de production de produits électroniques dans l'empire du milieu.

Certaines usines de composants ont dû fermer

« Après le nouvel an chinois, les autorités ont limité les reprises d'activités des entreprises. Elles veulent réduire les probabilités que le virus ne se propage à la faveur du retour de congés des ouvriers partis dans leur familles », indique Canalys. Avant que la propagation du coronavirus ne s'étende, les fabricants de composants et de terminaux ont maintenu une production minimale pendant ces fêtes. Aujourd'hui, certaines usines de composants ont dû totalement fermer du fait de la progression de l'épidémie.

Les premières prévisions de Canalys sur l'impact du Coronavirus indiquaient qu'il pourrait se traduire par une baisse de 7% des livraisons de smartphones au premier trimestre 2020, et par une chute de 8% des ventes de PC au cours de la même période. « Nos nouvelles estimations partent du principe que le marché reviendra à la situation antérieure au commencement de l'épidémie d'ici la fin février », explique le cabinet d'études. Etant donné que la période d'incubation du virus pourrait aller jusqu'à 14 jours, selon l'OMS, il est hautement probable qu'un grand nombre de personnes soient encore touchées au-delà de la fin de ce mois. « Nos prévisions peuvent encore se détériorer ou s'améliorer rapidement à mesure que plus d'informations seront disponibles », précise, de fait, Canalys.

Menace sur les lancements de nouveaux produits

En outre, la déstabilisation de la chaine de production et la baisse des livraisons qui en découle n'est qu'un début. Le cabinet d'études pointe en effet d'autres répercussions possibles de l'épidémie. Il s'attend, par exemple, à ce que les lancements de nouveaux produits soient repoussés ou même annulés, étant donné les importantes restrictions qui pèsent sur les événements rassemblant un large public en Chine. Même « des événements importants prévus avant l'épidémie hors de Chine devraient être suspendus ou réduits en taille, étant donnés les limitations et les interdictions de voyage imposées par plusieurs pays. Cela prendra du temps aux fabricants de changer leurs roadmap produits en Chine, ce qui devrait limiter les livraisons de terminaux 5G en 2020. »

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité