Covid-19 : une semaine de retour à la croissance pour le channel européen

Si tous les pays européen ont affiché une croissance variable sur la même semaine, l’augmentation en France est restée cependant faible. (Crédit : Geralt / Pixabay)

Si tous les pays européen ont affiché une croissance variable sur la même semaine, l’augmentation en France est restée cependant faible. (Crédit : Geralt / Pixabay)

Selon le cabinet d'études Context, les acteurs du channel européen ont connu une semaine de croissance fin avril, à +4,6%. Mais l'institut prévoit cependant que les chiffres devraient repartir à la baisse pour la quasi-totalité du marché de l'IT au deuxième trimestre.

Depuis le début de la crise du coronavirus, le cabinet Context dresse un état de la croissance du chiffre d'affaires européen dans le secteur de la distribution semaine par semaine. Et aussi surprenant que cela puisse paraître, les chiffres sont positifs en glissement annuel pour la première fois en un mois au cours de la semaine du 20 au 26 avril. L'activité channel a donc augmenté de 4,6% quand, la semaine précédente, elle était en baisse de 10% comparé à l'an passé.  

Tous les pays de la région Europe ont affiché cette même courbe ascendante, de manière plus ou moins importante. L'augmentation en France et en Italie est restée cependant faible. Les secteurs IT qui ont porté la croissance pendant cette semaine sont les consoles de jeux (+56%), les appareils de santé en ligne (+42%), l'informatique mobile (+41%), les systèmes audiovisuels et les garanties et services (+22% chacun) et les logiciels et licences (+20%).  

Retour à la baisse au 2e trimestre

Mais cette situation pourrait bien être le calme avant une nouvelle tempête pour le channel. Context anticipe un retour à la décroissance au deuxième trimestre, où elle devrait atteindre -4,1%. Les trois principales catégories de croissance devraient être, selon le cabinet d'études, les systèmes audiovisuels (+30%), l'informatique mobile et de bureau (+6%) et les logiciels et licences (+6%). Les télécommunications (-30%), le matériel et les consommables d'impression (-20%), les écrans (-14%) et les solutions d'infrastructure et de sécurité (-10%) seraient les grands perdants.

« Hormis les ordinateurs portables et certains autres produits de consommation, le défi pour le channel reste la demande plutôt que l'offre. Alors que la plupart des pays européens sont encore à la traîne, les projets interentreprises ont été mis en pause, tandis que l'engouement des consommateurs s'effondre rapidement, le chômage faisant des ravages et l'épargne s'épuisant », déclare Adam Simon, directeur général de Context Global. Ce dernier pondère cependant son propos en indiquant que l'informatique mobile et les logiciels devraient générer 7 Md€ de chiffre d'affaires en Europe et que, comme les problèmes d'approvisionnement vont s'atténuer, le marché des composants informatiques devrait repartir.

Le pessimisme gagne les rangs

Les distributeurs, revendeurs et intégrateurs de la filière interrogés par Context estiment, à 74%, que leurs activités ne reviendront pas aux niveaux d'avant la pandémie avant l'année prochaine. Ce sentiment s'aggrave au fur et à mesure que la situation se prolonge : un mois plus tôt, il n'était que 21% à prévoir ce cas de figure, la majorité (53%) estimant que les choses reviendront à la normale d'ici la fin de 2020.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité