Dane Elec liquidé, ses actifs rachetés

Le groupe Dane-Elec compte deux activités : Dane Elec proprement dit consacré à la mémoire (*) et sa filiale Intervalle, un grossiste spécialisé en réseaux et télécoms. Placées en procédure de sauvegarde le 17 octobre 2012, les entités françaises Dane Elec et Dane Elec Memory sont en redressement judiciaire depuis le 19 mars dernier, pour une période de six mois. L'administrateur judiciaire avait fixé au 26 avril la date limite de dépôt des projets de reprise, il en a reçu trois.

Vendredi dernier, 14 juin, la liquidation judiciaire est prononcée par le Tribunal de commerce de Bobigny (le groupe est situé à Bagnolet dans le 93).

Le 18 juin, la cession de l'essentiel des actifs est prononcée en faveur d'une société en cours de constitution : New Dane. Selon le communiqué « elle s'est engagée à reprendre les participations dans les sociétés Intervalle et Dane Elec Corp ». Cette société est composée de trois actionnaires : Joachim Gabbay, Gilles Israel  et Michel Azran. Le 1er est salarié dans le groupe. Les nouveaux dirigeants n'ont pas souhaité commenter ce dossier.

En 2012, Dane Elec Memory avait réalisé un chiffre d'affaires (CA) de 58 ME. Au 1er trimestre 2013, ce CA s'est élevé à 7,4 ME contre 19,1 pour la même période de 2012. "Le contexte économique difficile et la situation financière de l'entreprise expliquent ce niveau d'activité" a commenté la précédente direction.

Dane Elec était coté, la bourse annonçait le 27 février dernier la suspension du titre et des bons de souscription. Leur radiation devrait être annoncée rapidement.

(*) Dane Elec fabrique des mémoires Flash et Dram (il compte une unité d'assemblage en Irlande) et distribue ses mémoires et des mémoires flash d'autres marques.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité