Dans l'IT, seulement 29% des employés comptent rester dans leur entreprise

Les professionnels de l'IT sont moins enclins à rester dans leur entreprise actuelle que les autres salariés, selon Gartner. (Crédit Photo: Pexels)

Les professionnels de l'IT sont moins enclins à rester dans leur entreprise actuelle que les autres salariés, selon Gartner. (Crédit Photo: Pexels)

Une récente étude menée par Gartner sur le marché de l'emploi IT montre que les salariés de ce secteur ont des velléités de changement. Les raisons varient en fonction de l'âge.

Le spectre de la grande démission plane-t-elle sur le marché de l'IT ? C'est en tout cas ce qui ressort de l'étude menée par Gartner, « Global Labor Market ». Le cabinet d'études a interrogé 1 755 travailleurs IT dans 40 pays sur un total de 18 000 salariés tous secteurs confondus au Q4 2021. Le résultat le plus flagrant est que seul 29,1% des employés IT ont l'intention de rester dans leur entreprise actuelle. Comme le note Gartner, il s'agit du taux le plus faible (de 10 points) parmi les autres fonctions de l'entreprise.

Des disparités régionales dans un marché en tension

En zoomant sur la géographie des répondants, il existe de forte disparité sur cette volonté de partir. L'Asie hérite du taux le plus faible avec 19,6% des professionnels IT qui veulent rester dans leur poste actuel. En Australie et Nouvelle-Zélande, ce taux progresse à 23,6%. En Amérique latine, il montre à 26,9% et en Europe, la région la plus performante où près de 40% des informaticiens sont attachés à leur poste.

« Il n'y a jamais eu de meilleur moment que maintenant pour trouver son plan de carrière, l'entreprise pour laquelle on veut travailler et sa proposition de valeur », rapporte Graham Waller, vice-président et analyste chez Gartner. Il ajoute, « le marché de l'emploi dans le secteur IT est aujourd'hui en tension. Il y a une grande compétition pour les talents, notamment dans des activités clés comme la cybersécurité, la datascience, le développement cloud et agile, ... ». Preuve de cette tension, 76% des répondants qui ont changé d'emploi l'année dernière avaient au moins deux offres d'emploi, contre 43% pour des employés non-IT. « Cela donne aux travailleurs IT un grand pouvoir de négociation », constate M.Waller.

Des exigences en matière d'équilibre vie privée et professionnelle

Pour la première fois depuis que Gartner a lancé son enquête il y a dix ans, l'équilibre entre vie professionnelle et privée arrive à égalité avec le salaire comme raisons pour choisir un emploi dans l'IT.  Les attentes des salariés IT varient selon l'âge et la région. Par exemple, les talents IT de 30 ans et moins ont indiqué qu'ils avaient 2,5 fois moins de chances de rester dans leur entreprise que ceux de plus de 50 ans. Selon l'enquête, seuls 19,9 % des travailleurs IT âgés de 18 à 29 ans avaient une forte probabilité de rester en poste, contre 48,1 % de ceux âgés de 50 à 70 ans. Ces chiffres posent la question de la rétention des talents au sein des entreprises.

Au fur et à mesure du remplacement des générations au sein des entreprises, les personnes des générations X et Y exigent des salaires plus élevés, mais aussi de meilleures conditions de travail (surtout depuis la pandémie) et des responsables plus attentifs. « Notre conseil aux DSI est de mettre en oeuvre des modèles de travail avec un environnement de travail plus flexible et un équilibre entre vie professionnelle et vie privée », explique Graham Waller. Et de compléter, « les employés se sentiront ainsi davantage en confiance, avec plus de responsabilités et respectés ». Pour y arriver, Gartner plaide pour certaines adaptations du modèle de travail, comme les horaires en évoquant par exemple la semaine de 4 jours, le travail hybride avec un mix de télétravail et de présence au bureau pour garder un lien social et de collaboration directe, ...

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité