Dell joue à fond la carte de l'informatique à la demande

Olivier Verger, directeur de Dell Financial Services pour la France : « Aujourd'hui, 70% des revenus que Dell tire du financement proviennent de l'action de ses partenaires. »

Olivier Verger, directeur de Dell Financial Services pour la France : « Aujourd'hui, 70% des revenus que Dell tire du financement proviennent de l'action de ses partenaires. »

Mardi dernier, Dell Technologies a annoncé le lancement de trois offres de financement visant à faciliter l'accès des entreprises à ses solutions en fonction selon leurs besoins.

Le cloud computing a permis l'émergence d'un modèle de consommation de l'IT à la demande appelé à s'étendre également à l'usage des équipements sur site. A en croire Gartner, d'ici à 2022 15% des nouveaux déploiements informatiques en entreprises impliqueront en effet un paiement à l'usage, contre 1% aujourd'hui. Pour s'inscrire dans cette tendance de fond, Dell a présenté le 12 novembre trois nouvelles offres de financement qui, de surcroît, peuvent s'appliquer à la quasi-totalité de ses solutions : les serveurs PowerEdge, les équipements réseaux, les offres de protection des données, les solutions de cloud hybrides ou encore la nouvelle offre d'infrastructure autonome PowerOne, pour ne citer qu'elles. Jusqu'ici, les services du fournisseur en la matière se limitaient à du crédit-bail et à des solutions de paiement spécifiques à ses solutions de stockage.

Le principe du débordement vers le cloud adapté à l'on-premise

Parmi ces offres de financement dédiées au stockage figuraient déjà Flex On Demand dont Dell élargit la portée aujourd'hui. Cette solution cible surtout les clients confrontés à des pics d'activité ou dont la consommation est difficilement prévisible. « Imaginons qu'un client n'ait besoin que de quatre serveurs en rythme de croisière et de deux serveurs supplémentaires en cas de pic d'activité. En souscrivant à un contrat Flex On Demand, il disposera d'emblée de six serveurs sur site mais ne paiera pour les deux qui sont placés en réserve, sur la base d'un coût à l'heure, que lorsqu'il les allumera », explique Olivier Verger, le directeur de Dell Financial Services pour la France. Une approche qui permet donc aux entreprises de ne pas recourir obligatoirement au cloud public pour disposer de capacités de débordement.

Lancée mardi dernier également, l'offre de financement Pay As You Grow s'adresse de son côté aux entreprises dont les besoins sont assez prévisibles dans le temps. A travers elle, Dell met à leur disposition dès le début du contrat toutes les infrastructures dont elles auront besoin à terme, tout en leur donnant la possibilité de personnaliser les mensualités sur plusieurs trimestres ou années. « Ce faisant, les capacités de remboursement sont calquées sur les capacités d'une entreprise à investir. A mesure qu'elle développe son activité, elle peut augmenter le montant de ses versements », indique Olivier Verger. Cette formule peut être purement locative ou consacrée à l'achat d'équipements.

Data center Utyility, la dernière des offres de financement imaginées par Dell Technologies, intéressera une population d'entreprises plus restreinte. Le ticket d'entrée pour souscrire à ce contrat s'élève en effet à 15 M$. Il permet de basculer la totalité des équipements présents dans un data center vers un paiement à l'usage.

Le PCaaS accessible aux petites entreprises

Depuis quelques temps déjà, Dell proposait aussi des services de PC à la demande (PCaaS) qui ont également connu une évolution. Pensée initialement pour des parcs d'ordinateurs importants, cette solution de financement a progressivement évoluée pour être aujourd'hui accessible à partir de deux, voire un PC. « Notre point fort est de disposer d'une forte expertise sur la valeur résiduelle d'un PC à la fin du contrat. Cela nous permet de proposer des loyers très bas. Avec nos contrats, la somme des loyers payés pour un PC pendant trois ans s'avère finalement inférieure à celle du prix d'un ordinateur payé cash », se félicite le directeur de Dell Financial Services pour la France.

Les trois nouvelles offres de financement de Dell peuvent être associées aux offres de prestations ProDeploy (installation et configuration du matériel et des logiciels), ProSupport et Managed Services de Dell.

70% des revenus de Dell dans le financement proviennent des partenaires

Les partenaires de Dell sont concernés au premier plan par le lancement de ses nouvelles offres de financement. « Aujourd'hui, 70% des revenus que Dell tire du financement proviennent de l'action de ses partenaires », précise Olivier Verger. Au chapitre des raisons pour lesquelles les revendeurs ont tout intérêt à placer les contrats de Dell, le responsable indique notamment que l'opération leur permet de ne prendre aucun risque quant au paiement du client final, celui-ci étant encouru par le fournisseur. En outre, ce dernier leur verse en 72 heures la totalité du montant du contrat plutôt que d'attendre d'être rémunérés au rythme des paiements des loyers.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité