DFM renforce son empreinte sur l'Ile-de-France

Le rachat d'Atecom porte à trois le nombre de rachats effectués par le groupe DFM depuis décembre 2017. Illustration : D.R.

Le rachat d'Atecom porte à trois le nombre de rachats effectués par le groupe DFM depuis décembre 2017. Illustration : D.R.

Le groupe DFM a racheté le petit revendeur en IT et en Bureautique Atecom basé à Meaux. Ce dernier a déjà quitté ses locaux et été fusionné avec le groupe spécialisé dans la bureautique, l'informatique et les télécoms.

S'il affiche la volonté de devenir progressivement un acteur national, le groupe DFM n'en oublie pas pour autant de renforcer aussi sa présence dans son fief d'Île-de-France. Après avoir racheté le bureauticien de Boulogne-Billancourt (92) S'Print à la fin 2017, l'entreprise a mis la main sur la société Atecom basée à Meaux (77) en octobre dernier. Fondée en 1995, cette structure légère a réalisé 612 K€ de chiffre d'affaires pour son dernier exercice fiscal. Elle dispose d'un effectif de cinq personnes, dont ses trois gérants, Jean-Marc Golliot, Didier Niay et Pascal Olivier, qui vont intégrer le groupe DFM.

Un rachat qui s'inscrit dans la stratégie de multi-spécialiste de DFM

Atecom, comme ce fut le cas pour S'Print, a d'ores et déjà fusionné avec le groupe. Ses locaux ne sont pas conservés. Quant à ses clients, ils vont être répartis au sein des différentes activités de DFM qui oeuvre dans les domaines de la bureautique (branche historique), de l'IT et des télécoms. Atecom réalise 54% de son chiffre d'affaires sur le marché des copieurs, et le reste dans l'informatique, principalement en revente de matériels. En termes marques bureautiques, le revendeur travail avec Sharp, également partenaire de DFM, ainsi que Triumph Adler qui ne restera pas au catalogue.

Un objectif de 50 M€ de chiffre d'affaires d'ici 2020

Fort du rachat d'Atecom, le groupe DFM dispose désormais d'un effectif de près de 175 collaborateurs. Il possède deux agences en Île-de-France, à Clichy (92) et Créteil (94), ainsi que deux points de présence en régions à Lyon et à Lille. En 2017, l'entreprise a réalisé 32 M€ de chiffre d'affaires. Elle a pour objectif d'atteindre le cap des 50 M€ de facturations annuelles en 2020.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité