EBP propose des services de développement logiciels à ses revendeurs

Jean-Baptiste Haentjens, déjà directeur des études et services digitaux d'EBP, a pris aussi la direction de la BU Ingénierie de l'éditeur. (Crédit : EBP)

Jean-Baptiste Haentjens, déjà directeur des études et services digitaux d'EBP, a pris aussi la direction de la BU Ingénierie de l'éditeur. (Crédit : EBP)

L'éditeur de logiciel de gestion EBP a créé une division ingénierie qui assiste les partenaires désireux de proposer aux clients des développements spécifiques autour de sa gamme Open Line. La nouvelle BU intègre également l'activité grands comptes, dont l'approche reste inchangée.

Depuis quelques mois, une division Ingénierie a vu le jour chez EBP. L'éditeur de logiciels de gestion y a regroupé son équipe dédiée aux grands comptes, qui travaille en direct, et une dizaine de personnes (5 commerciaux, 5 développeurs) tournées vers les partenaires. Cette réorganisation fait suite aux promotions de Marie Amiot à la direction de l'activité internationale de l'éditeur et de Jean-Baptiste Haentjens à la direction de la nouvelle BU. Ce dernier va cumuler ces fonctions avec celles de directeur des études et des services digitaux d'EBP qu'il occupait déjà.

Aider les partenaires avec ou sans compétences en développement

A travers les collaborateurs de la division tournés vers le channel, EBP propose aux plus gros de ses revendeurs des prestations de conseil pour faciliter leurs développement d'add-on spécifiques autour de son offre logicielle Open Line. L'équipe s'adresse aussi aux partenaires n'ayant pas de compétences en développement, en leur offrant de concevoir des applications pour le compte de leurs clients. La prestation peut être facturée directement à ces derniers, ou aux revendeurs pour que ces derniers puissent rester libres de la tarification.

S'agissant de l'activité grands comptes du groupe, son intégration dans la nouvelle division ingénierie ne change rien à la conduite de son activité. Elle dispose d'un effectif de trois commerciaux, associés à cinq chefs de projet et développeurs qui réalisent l'intégration de gros projets pluriannuels chez la dizaine de grandes entreprises clientes d'EBP. La majorité d'entre elles évoluent dans le secteur des assurances. En la plaçant l'activité grands comptes au sein de la division Ingénierie, le groupe a souhaité industrialiser la vente de ses solutions destinées aux grandes entreprises (Itool et Openline gestion) et ainsi mieux fidéliser ces clients.

15% de croissance attendus

Jean-Baptiste Haentjens espère que son équipe dédiée aux développements logiciels pour les partenaires sera un levier de recrutement de nouveaux intégrateurs et revendeurs. EBP dispose déjà de 5000 partenaires sur le territoire. Ces derniers sont focalisés sur la commercialisation des logiciels de l'éditeur aux TPE et PME, qui représentent 40% du chiffre d'affaires total de l'entreprise. Le directeur de la division Ingénierie s'attend à ce que cette réorganisation fasse croître les revenus globaux du groupe de 15% en 2020.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Publicité