Eset propose un programme plus avantageux à ses partenaires

Jérémy Jaffry, directeur partenaires d’ESET France chez Athena Global Services « Les évolutions de notre programme récompensent nos partenaires et renforcent l’accompagnement que nous leur proposons. » (Crédit photo : Eset)

Jérémy Jaffry, directeur partenaires d’ESET France chez Athena Global Services « Les évolutions de notre programme récompensent nos partenaires et renforcent l’accompagnement que nous leur proposons. » (Crédit photo : Eset)

L'éditeur d'antivirus Eset a baissé le chiffre d'affaires que doivent réaliser ses revendeurs Gold. En outre, il inclut désormais les ventes réalisées depuis son site marchand dans les objectifs de ses partenaires.

Officialisée en mars dernier, la nouvelle version du programme partenaire que l'éditeur d'antivirus ESET déploie en France offre de nouveaux avantages, notamment financiers, aux revendeurs. En premier lieu, le dispositif inclut une révision à la baisse du seuil de chiffre d'affaires annuel minimum que les détenteurs du statut Gold doivent réaliser. Auparavant de 100 K€, il a été ramené à 75 K€. Pour ne rien gâcher, le niveau de remise qui leur est attribué est inchangé. « Sur le marché du logiciel, générer 100 K€ de revenus par an constituait une performance pour des revendeurs ne se limitent pas à commercialiser ce type de solutions », explique Jérémy Jaffry, le directeur partenaires d'ESET France chez Athena Global Services, l'importateur exclusif de l'éditeur slovaque dans l'Hexagone.

Un autre nouvel avantage financier, qui profite cette fois-ci à l'ensemble des revendeurs d'ESET, est en lien avec les ventes de solutions BtoB que l'éditeur réalise via son site marchand. Cela fait longtemps, que les revendeurs sont commissionnés sur ces transactions, soit parce qu'ils sont à l'origine d'un renouvellement de licences en ligne, soit parce que le client qui achète sur le site est situé sur leur territoire. Mais jusqu'à présent, les sommes qui leur étaient dues à ce titre ne rentraient pas en ligne de compte dans le calcul du chiffre d'affaires lié à leur statut au sein du programme partenaire. « Désormais, c'est le cas », indique Jérémy Jaffry.

Enregistrement d'affaires et refonte des formations

Au chapitre des évolutions comprise dans la nouvelle version du programme partenaire d'ESET figure également la mise en place d'un système d'enregistrement d'affaires pour les revendeurs de solutions professionnelles. Cette protection vient s'ajouter à une refonte du moteur de recherche de revendeurs que l'éditeur propose sur son site. Elle vise à permettre aux clients de mieux identifier le prestataire dont ils ont besoin.

Le dernier grand pan des améliorations du dispositif partenaires d'ESEST concerne les formations. Elles ont été refondues et mieux différenciées entre les cursus destinés aux populations commerciales des revendeurs et celles qui s'adressent à leurs ressources techniques. En outre, chaque formation proposée est déclinée sur deux niveaux pour faciliter les montées en compétences.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Publicité