Exclusive Networks crée une division visioconférence

Développer son activité en pénétrant de nouveaux marchés connexes à son métier historique dans la sécurité est un des axes de croissance d'Exclusive Networks. Suivant cette logique, le grossiste à valeur ajoutée annonce la création d'une division visioconférence à la tête de laquelle il a placé Véronique Trad-Savignac. Ancienne Responsable de la distribution chez Trend Micro France, elle est en charge de la stratégie commerciale de la nouvelle activité ainsi que du développement du nombre et des compétences des revendeurs du VAD dans ce domaine.

Pour l'heure, le catalogue d'Exclusive Networks dans la visioconférence n'est pas très étoffé. Il ne renferme en effet que les produits de Vidyo, un fournisseur de solutions de vidéoconférence multi-partie dont la particularité est de fournir une qualité HD sur tous type de matériel (PC de bureau, tablettes, smartphones) et pas uniquement via des systèmes de salle ou de terminaux de téléprésence. « Vidyo a notamment des accords avec des fabricants de caméras ou encore de systèmes de réduction de souffle auxquels nous avons également accès en vertu de l'accord de distribution que nous venons de signer avec lui en France », explique France Laga, le directeur général d'Exclusive Networks pour la France et l'Afrique. Ce dernier indique en en outre que le VAD a l'intention de référencer progressivement des produits complémentaires à l'offre de Vidyo comme, par exemple, du mobilier qui permet d'intégrer harmonieusement les matériels dédiés à la visioconférence.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité