Gemalto permet le paiement par reconnaissance digitale sans contact

Il est toujours possible d'utiliser un code PIN si le capteur est défaillant ou lorsqu'on retire de l'argent (Crédit : Gemalto).

Il est toujours possible d'utiliser un code PIN si le capteur est défaillant ou lorsqu'on retire de l'argent (Crédit : Gemalto).

Le spécialiste de la sécurité numérique Gemalto lance la première carte de paiement biométrique EMV pour les paiements avec et sans contact. La reconnaissance digitale est censée rendre les transactions plus sécurisées.

Bientôt dans le giron de Thales, Gemalto n'en poursuit pas moins  la commercialisation de ses produits avec la première carte de paiement EMV biométrique. Elle permet de réaliser des paiements avec ou sans contact en utilisant la reconnaissance digitale à la place du code PIN pour sécuriser la transaction et authentifier le titulaire de la carte. Un capteur est placé sur la carte et permet de comparer l'empreinte scannée avec les données biométriques préalablement enregistrées et stockées dans la carte.

La firme part du principe que les données biométriques doivent rester en la possession de leurs utilisateurs finaux. Le détenteur va donc enregistrer ses données en agence via une tablette sécurisée qui va transférer ces données dans la carte sans être conservées sur les serveurs de la banque. L'enregistrement sur place et le stockage des données directement sur le moyen de paiement doit mieux protéger la confidentialité du client. En cas de problème au niveau du capteur ou d'impossibilité de l'utiliser - lorsqu'on retire de l'argent dans un distributeur, par exemple - il est toujours possible de rentrer le code PIN de la carte.

3 banques françaises à l'affût

La solution a déjà été adoptée par Bank of Cyprus. La carte bancaire est compatible avec tous les terminaux à disposition sur l'île de Chypre. Le capteur biométrique est alimenté directement par les terminaux au moment du paiement. Il n'y a donc pas de limite à sa durée de vie puisqu'il n'y a pas de batterie dans la carte. Trois banques françaises ont montré leur intérêt pour la solution. Sans révéler les noms des groupes, des pilotes commerciaux seront mis en place en place cette année. Selon les résultats, ces cartes bancaires biométriques pourraient être mises en circulation dès 2019.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité