GlobalData et Forester évaluent l'impact du Covid-19 sur les fournisseurs cloud public

Pas de cloud performant sans mise à jour des infrastructures. (Bethany Drouin/Pixabay)

Pas de cloud performant sans mise à jour des infrastructures. (Bethany Drouin/Pixabay)

Quel est l'impact de la pandémie sur les fournisseurs de services clouds ? C'est ce qu'ont essayé d'évaluer les cabinets de recherche Forrester et GlobalData.

Le confinement imposé par la pandémie de Covid-19, qui pousse des millions de personnes à travailler à domicile, met à l'épreuve les fournisseurs de services clouds. Selon Forrester Research, les leaders mondiaux du cloud effectuent des tests de résistance de leurs infrastructures et mettent en place des procédures de résilience spécifiques en rapport avec cette nouvelle situation. Les cabinets d'études Forrester Research et GlobalData ont chacun publié un rapport évaluant l'impact de la crise sur les services cloud.

Dans ses évaluations livrées le 12 mars, Forrester Research note que :

- Amazon Web Services a inclus une réponse à la pandémie dans son plan de résilience et s'adapte régulièrement aux pics de demande, sur le modèle du Black Friday. Les politiques et procédures de réponse à la pandémie ont été intégrées dans le plan de reprise après sinistre. Des mesures ont été prises pour assurer une capacité suffisante et la continuité des services.

- Google Cloud a constitué un groupe de travail en interne pour planifier et atténuer les impacts sur l'activité directement liée au Covid-19. L'entreprise se dit confiante dans ses systèmes et affirme qu'ils peuvent continuer à répondre aux besoins de ses clients pendant cette période.

- Microsoft Azure indique que depuis le 31 janvier, les réunions, appels et conférences ont augmenté de 500% sur sa plateforme de collaboration à distance Teams. Dans le même temps, l'usage de Teams sur les appareils mobiles a augmenté de 200 %. Pour maintenir la disponibilité de ses services clouds, le fournisseur exécute plusieurs instances dans des lieux géographiquement dispersés.

Et selon Forrester...

Forrester conseille aux entreprises dont l'activité repose sur le cloud de ne pas paniquer. Le cabinet estime que les constructions massives de clouds pendant la dernière décennie permettront d'assurer les besoins en capacité. Toujours selon Forrester, même s'il est difficile de mesurer l'impact à long terme de ces nouvelles modalités de travail, la pandémie offre une occasion unique d'étudier et de valider les promesses du cloud.

Selon GlobalData, la forte pression exercée par le Covid-19 ne concerne pas uniquement la demande de cloud, mais aussi la demande d'autres solutions IT, notamment dans l'edge computing. Si, sur les 12 prochains mois, le Covid-19 pourrait avoir un impact positif sur l'activité des fournisseurs de technologies clouds comme Amazon, Google, Microsoft et Verizon, ce sera moins le cas pour les fournisseurs d'IaaS (infrastructure en tant que service) de deuxième et troisième niveaux, dont la base de clientèle est moins fiable, de même que pour les fournisseurs de services et d'infrastructures dans le cloud dont l'activité dépend de secteurs vulnérables, touchés par les retombées économiques. « Pour les entreprises qui doivent cesser leur activité, il est clair que le cloud est important pour la continuité de leurs opérations, si elles peuvent faire travailleur leurs employés à distance », a déclaré GlobalData. « Par contre, les entreprises qui ont reporté leur digitalisation sont confrontées aujourd'hui à une dure réalité et place les fournisseurs de cloud en position de force », explique GlobalData.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Publicité