Koesio poursuit ses rachats d'intégrateurs Sage

« Nous voulons être un acteur important du marché des logiciels qui s’inscrivent bien dans la stratégie du groupe. Elle consiste à proposer aux PME des offres générant des revenus récurrents et qui les fidélisent », explique Gilles Perrot, le directeur général de Koesio. Crédit photo : Koesio.

« Nous voulons être un acteur important du marché des logiciels qui s’inscrivent bien dans la stratégie du groupe. Elle consiste à proposer aux PME des offres générant des revenus récurrents et qui les fidélisent », explique Gilles Perrot, le directeur général de Koesio. Crédit photo : Koesio.

Après ses homologues Hesperia, Oléap et Servial, c'est au tour de l'intégrateur Sage lyonnais ABDR d'entrer dans le giron de Koesio. Ce dernier prévoit de structurer son activité dans les logiciels de gestion autour de deux grandes entités géographiques d'ici la fin 2022.

En pause depuis le second semestre 2021, les rachats de Koesio (anciennement C'Pro) reprennent sur le marché des logiciels de gestion. Le groupe aux trois grandes activités (bureautique, IT et télécoms) vient d'acquérir ABDR, un intégrateur Sage (Ligne 100) également positionné sur le décisionnel et les RH. Fondé il y a 25 ans, ce prestataire est basé à Saint-Priest, dans la banlieue lyonnaise. Il emploie 11 collaborateurs et dégage environ 2 M€ de chiffre d'affaires. Après le marseillais Hesperia (novembre 2020), le nantais Oléap (janvier 2021) et le lyonnais Servial (mai 2021), il s'agit du quatrième intégrateur Sage repris par Koesio en moins de 15 mois.

Une présence géographique à développer

« Nous voulons être un acteur important du marché des logiciels qui s'inscrivent bien dans la stratégie du groupe. Elle consiste à proposer aux PME des offres générant des revenus récurrents et qui les fidélisent », explique Gilles Perrot, le directeur général de Koesio. En France, l'entreprise revendique la position de deuxième intégrateur de Sage, derrière Absys Cyborg. Elle se focalise sur la commercialisation des solutions Sage 100 et Sage 1000, ainsi que sur celle de Power BI de Microsoft et de Salesforce. Des produits qu'elle déploie à travers des agences implantées notamment en Île-de-France, dans l'Ouest, en Auvergne-Rhône-Alpes et dans le Sud-Est. « Nous manquons encore de présence dans le Sud-Ouest, l'Est et la région lilloise », précise le directeur général de Koesio.

L'Ile-de-France prochainement renforcée

L'activité du groupe dans le domaine des logiciels de gestion, du décisionnel et de la BI pèse environ 20 M€ pour un peu moins de 150 collaborateurs. Koesio emploie dans son ensemble 3000 salariés générant 800 M€ de chiffre d'affaires (2021). D'ici 2022, la branche va être structurée en deux grandes entités géographiques : Koesio Data Solutions Nord et Koesio Data Solutions Sud. En fonction de leur localisation, les intégrateurs de logiciels de gestion rachetés par le groupe seront intégrés dans l'une ou l'autre. L'acquisition que Koesio compte prochainement réaliser en Île-de-France aura donc vocation à rejoindre Koesio Data Solutions Nord.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité