L'e-ducation au secours du marché des tablettes

Vendue 59 €, la tablette Yeno de Lexibook est un modèle typiquement conçu pour les enfants.

Vendue 59 €, la tablette Yeno de Lexibook est un modèle typiquement conçu pour les enfants.

Avec une croissance divisée par près de 5 en 2014 par rapport à 2013, le marché des tablettes se cherche un second souffle. L'équipement de 800 000 élèves de 5ème dès la rentrée 2016 devrait le lui fournir.

Dans un discours du 6 novembre dernier, François Hollande affichait sa volonté de voir tous les élèves de 5ème équipés d'une tablette et avoir une formation au numérique dès la rentrée 2016. S'il se concrétise, ce projet sera de nature à redynamiser un marché français des tablettes qui en a bien besoin. L'Hexagone compterait en effet pas moins de 800 000 élèves en deuxième année de collège. Or en 2014, les livraisons de produits à vocation éducative n'ont représenté que 300 000 unités pour un chiffre d'affaires proche des 30 millions d'euros en 2014, selon Gfk.

En comparaison, le marché global des tablettes en France a généré 7 millions d'unités vendues, soit une croissance de 13% environ. Cette progression à deux chiffres conviendrait à certains autres secteurs de l'IT mais laisse sur leur faim les fabricants de tablettes. Et pour cause, entre 2012 et 2013 leurs ventes avait en effet connu une hausse de 69,4%. Pour ne rien arranger, 2015 devrait s'avérer une année encore plus complexe pour eux, sachant que 34% des foyers sont équipés de tablettes. S'ajoute à cette maturation du marché le fait que près de 25% du parc installé aura plus de deux ans en 2015 et entrera en partie dans une phase de renouvellement. Les fabricants de tablettes pourraient imaginer en profiter à plein pour vendre de nouveaux équipements. Mais les fabricants de PC hybrides et les fournisseurs de smartphones de grande taille qui leur font concurrence sont aussi à l'affût de ces nouveaux clients potentiels.

Le marché des tablettes éducatives a déjà ses champions

Sur le marché de l'éducation, en revanche, les fabricants de tablettes ne devraient pas avoir à affronter les fabricants de smartphones à grand écran. Mais reste encore à savoir lesquels d'entre eux tireront le plus profit des investissements attendus de l'Etat auprès des élèves de 5ème. A l'heure actuelle, en effet, les marques du jeu et du jouet dominent le marché des tablettes éducatives. Précisément, elles sont à l'origine de 8 tablettes de ce type vendues sur 10 face aux marques de l'électronique grand public. Du côté des enseignes, ce sont les grandes surfaces alimentaires qui dominent avec 35% de part de marché en volume entre novembre 2013 et octobre 2014. Elles sont suivies par les cybermarchands (28% de PDM) et les spécialistes du jouet (16%).

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité