L'éditeur Septeo rachète son homologue Legal Suite

De gauche à droite, Philippe Rivière, PDG de Septeo, Thierry Mallate et Patrick Deleau, directeur général et PDG de Legal Suite et Philippe Boixel, directeur général de Septeo. (crédit D.R.)

De gauche à droite, Philippe Rivière, PDG de Septeo, Thierry Mallate et Patrick Deleau, directeur général et PDG de Legal Suite et Philippe Boixel, directeur général de Septeo. (crédit D.R.)

L'acquisition de Legal Suite, éditeur parisien de logiciels juridiques, par le groupe montpelliérain Septeo, également spécialisé dans le domaine des logiciels juridiques, donnera naissance à un ensemble qui dépassera 1 000 salariés en 2018, pour un chiffre d'affaires annoncé de 130 M€.

Septeo vient de réaliser une opération de croissance externe qui lui permettra de s'imposer sur le marché des legaltech. Le groupe montpelliérain, éditeur de logiciels métiers  pour les avocats, les notaires et l'immobilier, vient d'acquérir 70% du capital de Legal Suite, une PME française positionnée sur le marché du pilotage juridique en entreprise. Le montant de la transaction n'a pas été divulgué. Avec ce rachat, l'éditeur héraultais sera en mesure de devenir un de poids lourd  dans son domaine,  en s'ouvrant à la fois au marché des grandes entreprises et à l'international tout en confortant son leadership en France. « Notre ambition est d'entrer dans le top 10 des éditeurs français de logiciels d'ici quatre ans », déclare Philippe Rivière, co-fondateur de Septeo.

Suite à ce rapprochement, Septeo et Legal Suite vont désormais mettre en synergie leurs savoir-faire, notamment dans le domaine de la recherche et du développement  Le nouvel ensemble emploiera plus de 1 000 collaborateurs en 2018, dont 120 chercheurs pour un chiffre d'affaires estimé de 130 millions d'euros en 2018. Rassemblant 14 sociétés dont Genapi, Secib et SPI, Septeo emploie 885 personnes et a réalisé plus de 100 millions d'euros de revenus en 2017. Ses solutions ont été adoptées par 10 000 clients et 82 000 utilisateurs.

Près d'un tiers de l'activité de Legal Suite réalisée à l'étranger

De son côté Legal Suite est implanté en France, en Europe et en Amérique du Nord. Le groupe capitalise plus de 1 000 projets, plus de 500 clients et 40 000 utilisateurs à travers le monde. Son expertise est également connue à l'échelle internationale puisque la société, qui réalise plus de 30% de son activité à l'international, a intégré en 2013 le « Magic Quadrant » du cabinet Gartner dans la catégorie ELM (Enterprise Legal Management). Après 18 ans de croissance autofinancée, Legal Suite aura l'opportunité d'accélérer fortement son développement sur le marché mondial des legal technologies.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité