L'État s'intéresse de plus près à la mutation numérique de l'économie

Philippe Lemoine, président-fondateur du Forum d’Action Modernités et de la FING, missionné par le Gouvernement sur le numérique. (crédit photo : LaSer)

Philippe Lemoine, président-fondateur du Forum d’Action Modernités et de la FING, missionné par le Gouvernement sur le numérique. (crédit photo : LaSer)

Philippe Lemoine, président de LaSer, vient d'être missionné par le Gouvernement pour fédérer les acteurs du privé et du public autour des enjeux liés à la transformation de l'économie par le numérique. Objectif : s'approprier plus vite les modèles économiques créés par ces évolutions.

Une mission gouvernementale vient être confiée sur la transformation numérique de l'économie à Philippe Lemoine, président de la société de services LaSer. Partant du constat que les acteurs privés et publics n'ont « toujours pas pris la mesure » des bouleversements que le numérique a entraîné dans les modes de conception, de production et de distribution des biens et services, les ministres de l'économie, du redressement productif et de l'innovation(*) demandent à Philippe Lemoine d'éclairer ces évolutions. Ce dernier devra formuler des recommandations d'actions à l'attention des acteurs économiques et publics et présenter une « cartographie » de la maîtrise de ces enjeux.

De 5 à 10 secteurs d'expérimentation seront plus particulièrement sélectionnés par le Gouvernement pour illustrer ce qu'il est possible de faire. L'objectif étant d'accélérer l'appropriation des modèles économiques créés par le numérique.

Rapport publié en juillet

En 2010, Philippe Lemoine avait déjà participé à un rapport sur l'amélioration de la relation numérique entre usagers et administrations. En dehors de la présidence du groupe LaSer, il est également président-fondateur du Forum d'Action Modernités et président de la Fondation Internet Nouvelle Génération (FING). Il réalisera sa mission avec un groupe d'experts. La publication finale de son rapport se fera en juillet 2014.

Cette mission s'inscrit dans la feuille de route du Gouvernement sur le numérique dont l'un des axes principaux porte sur le renforcement de la compétitivité des entreprises grâce aux technologies de l'information et de la communication. Celle-ci prévoit en particulier de garantir l'appropriation du numérique par l'ensemble de l'économie. Structurer la filière du numérique fait aussi partie des principaux objectifs. Dans ce domaine, en décembre dernier, Arnaud Montebourg et Fleur Pellerin ont nommé Loïc Rivière, délégué général de l'Afdel (association française des éditeurs de logiciels), à la tête du Comité stratégique de filière numérique.

(*) respectivement Pierre Moscovici, ministre de l'Economie et des Finances, Arnaud Montebourg, ministre du Redressement productif, et Fleur Pellerin, ministre déléguée, chargée des PME, de l'Innovation et de l'Economie numérique.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité