La 3ème génération de Threadripper arrive chez AMD qui subit des retards sur Ryzen

La nouvelle génération de puce Threadripper d’AMD officialisée. (Crédit : AMD)

La nouvelle génération de puce Threadripper d’AMD officialisée. (Crédit : AMD)

Grosse déception pour ceux qui attendaient une puce Threadripper 32 coeurs, car elle n'aura que 24 coeurs. AMD en a profité aussi pour annoncer des retards dans la livraison des puces Ryzen.

AMD a finalement confirmé que la livraison de sa puce Threadripper de troisième génération aurait bien lieu en novembre, mais avec 24 coeurs et non 32, comme certains l'avaient espéré. AMD a également reconnu des problèmes d'approvisionnement en puces Ryzen de troisième génération. Enfin, la firme a aussi reporté la livraison de ses puces Ryzen 9 3950X 16 coeurs au mois de novembre.

Seulement 24 coeurs


Dans un communiqué, AMD a déclaré que sa priorité était de répondre « à la forte demande en processeurs Ryzen de 3e Gen » et qu'il prévoyait désormais « de lancer, en novembre également, la puce Ryzen 9 3950X et les premiers processeurs de la famille Ryzen Threadripper de 3e Gen ». Selon la société, les utilisateurs seront récompensés par cette attente : « nous sommes convaincus que, quand les passionnés mettront la main sur le premier processeur desktop grand public 16 coeurs au monde et sur notre dernière génération de processeurs desktop haut de gamme, ils ne seront pas déçus ».

Ces mêmes passionnés se demandaient aussi à quel moment elle livrerait sa puce Threadripper de dernière génération, dont le lancement en 2017 avait été très bien accueilli, d'autant que la puce 1950X surpassait déjà d'autres puces dans des applications multi-threads comme le rendu d'image. En 2018, la seconde génération de puces Threadripper 2990WX, avait aussi fait l'objet de critiques élogieuses. Mais depuis, AMD s'est montré plus circonspect. Lors du dernier Computex, le fondeur avait annoncé qu'il livrerait une puce Threadripper de prochaine génération, promettant aux passionnés de les informer à ce sujet avant la fin de l'année. Entre temps, le rival Intel a lancé une puce Core i9-7980X 18 coeurs, avec deux coeurs de plus que la Threadripper, mais à un prix beaucoup plus élevé. Intel a également commencé à communiquer sur des puces haut de gamme comme la Core i9-9900KS, qui, si elle n'est pas destinée à concurrencer directement la puce Threadripper, aura sûrement un impact sur les parts de marché d'AMD.

Ce dernier n'a donné aucun détail supplémentaire sur la puce Threadripper, mais au mois d'août, après des fuites sur le site Geekbench - les images ont été supprimées depuis - la communauté a bien cru que la puce intègrerait 32 coeurs. Certains avaient identifié un « AuthenticAMD Family 23 Model 49 Stepping 0 », nom de code Sharkstooth, de la famille Ryzen. Le northbridge du CPU avait également été identifié comme composant de Ryzen. La puce elle-même avait été identifiée avec une horloge de base de 2,2 GHz et une fréquence maximale de 4,17 GHz. Des informations similaires ont été récemment aperçues sur Internet, mais elles ont été également supprimées. Les petits caractères sur l'image fuitée en premier lieu laissent penser que, soit les attentes étaient exagérées, soit que les éléments fournis à Geekbench étaient falsifiés. Quoi qu'il en soit, AMD a publié la première image de sa prochaine puce Threadripper de troisième génération. Mais son annonce ne concerne bien qu'une puce 24 coeurs.

Des problèmes d'approvisionnement de Ryzen


Pendant ce temps, AMD a dû faire face à des problèmes récurrents de livraison de puces haut de gamme de 3ème génération Ryzen. Ce problème d'approvisionnement existe depuis le début de la livraison de puces Ryzen 9 3900X, en juillet. Même si AMD a d'abord envoyé quelques exemplaires, certains se sont demandés après coup si le lancement de la Ryzen 9 3900X n'était pas un « lancement sur papier ». Les principaux détaillants n'avaient plus de stocks, et l'on commençait à trouver des pièces Ryzen de 3e génération sur eBay. Aujourd'hui, les sites de suivi d'inventaire rapportent que la puce 3900X était en stock pour la dernière fois le 15 août, ce que confirme une recherche sur Amazon et Newegg. (Au moment de la publication de cet article, on trouvait des puces Ryzen 7 3800X chez Newegg au prix de 399,99 dollars HT, et la même puce 3800X à 389,49 dollars HT sur Amazon). Pendant ce temps, les prix du 3900X ont continué de grimper en flèche sur eBay.

Étant donné la différence entre les puces 3900X et 3800X, on peut penser qu'AMD a des problèmes d'écoulement avec ses puces haut de gamme, ou que les consommateurs se précipitent simplement vers la meilleure offre en terme de rapport qualité/prix, ou les deux.  Quoi qu'il en soit, le fondeur s'est engagé à remédier à cette situation. L'entreprise avait également promis au départ qu'elle livrerait sa puce 3950X en septembre. Lors du lancement de sa puce 16 coeurs pendant l'événement E3, AMD avait annoncé un tarif de 749 dollars HT.  Mais les consommateurs devront attendre un peu plus longtemps. Heureusement, AMD pense que, selon ses propres termes, « l'attente vaudra la peine ».



Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité