Le baromètre de l'Afdel enregistre une baisse d'activité des éditeurs au S1 2012

L'Afdel vient de publier son baromètre marché de l'édition de logiciels en France pour le premier semestre 2012, avec le CXP et PAC. Celui-ci fait apparaître une dégradation de l'activité : le secteur devrait baisser de 0,3% en 2012 par rapport à 2011. Seuls 38% des éditeurs constatent une hausse de leur carnet de commandes contre 62% sur le premier semestre 2011. Comme à chaque période incertaine, les cycles d'achat se rallongent. C'est de nouveau le cas, selon 61% des éditeurs (contre 34% entre janvier et juin 2011). La baisse concerne les clients PME et les entreprises de taille moyenne. « Les grands comptes restent des valeurs refuges », note l'Association française des éditeurs de logiciels.



Frédéric Munch, président du groupe PAC, souligne que ce sont plutôt les secteurs les plus matures qui pâtissent du verrouillage des budgets. D'autres segments progressent, comme la mobilité, les domaines liés aux réseaux sociaux, les big data, ainsi que l'analyse temps réel et prédictive. De même, le mode SaaS (Software as a Service) « reste sur une dynamique impressionnante », estime-t-il en jugeant que ce modèle est privilégié par les directions métiers pour sa facilité de déploiement. 

11% des éditeurs envisagent un hébergeur international

Dans ce paysage, l'évolution des modes de consommation du logiciel - cloud, mobilité - se poursuit. L'Afdel ajoute que les applications professionnelles pour iPad, « très orientées métiers », poussent aussi les solutions décisionnelles ou de gestion de la relation client (CRM), par exemple. En 2012, 60% des éditeurs interrogés ont enregistré un revenu lié à la souscription supérieur à 10% de leur chiffre d'affaires (contre 33% en 2010). Ils sont 86% à recourir à « une forme d'externalisation de l'hébergement », chez un hébergeur local ou international, ou chez un opérateur de cloud public. Pour l'instant, seuls 9% ont choisi un cloud public (cf infographie ci-dessus, cliquer sur l'image pour l'agrandir). L'Afdel relève aussi que 11% prévoient de s'adresser à un hébergeur international dans les trois à cinq ans.

Pour 2013, l'association estime que quatre marchés devraient avoir une croissance supérieure ou égale à 3% : le HCM (la gestion du capital humaine), le CRM, la Business Intelligence associée aux big data et, enfin, la sécurité.

Le baromètre de l'Afdel est réalisé à partir de l'analyse des comportements des utilisateurs et de la perception des offreurs. Sur le premier semestre, il note une baisse du dynamisme des clients sur le secteur de la banque/assurance avec une remontée à moyen terme. Les autres secteurs (distribution/commerce, industrie, public, services, télécom et transport) sont stables, avec une perspective de hausse pour la fourniture d'énergie à moyen terme.



Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité