Le Groupe Factoria a bouclé deux nouveaux rachats en juin

Stéphane Puthon (à gauche), le directeur général du Groupe Factoria, et Thierry Halimi, le dirigeant d'AE Bureautique. Crédit photo : Groupe Factoria

Stéphane Puthon (à gauche), le directeur général du Groupe Factoria, et Thierry Halimi, le dirigeant d'AE Bureautique. Crédit photo : Groupe Factoria

Le girondin Acteis et le francilien AE Bureautique ont rejoint le Groupe Factoria, auquel ils apportent notamment 13,6 M€ de revenus supplémentaires et une couverture de zones où il était absent.

Très coutumier des rachats, le groupe Factoria a réalisé neuf opérations de croissance externe depuis le début de l'année 2021. Les dernières en date ont été finalisées au mois de juin et concernent le francilien AE Bureautique et le girondin Acteis. Outre leurs compétences, ces sociétés amènent ensemble à l'acquéreur 13,6 M€ de chiffre d'affaires et un peu plus de 1,4 M€ de bénéfices additionnels, une cinquantaine de nouveaux collaborateurs, et deux points de présence supplémentaires sur le territoire français.

Fondé en 1993, AE Bureautique est un concessionnaire exclusif du fabricant de copieurs et de presses numériques Konica Minolta. Ses 2000 clients sont servis par une dizaine de personnes basées en Essonne, à Villejust, où le groupe Factoria n'était pas implanté. Outre la commercialisation et la maintenance d'équipements, le revendeur propose aussi des solutions de GED. Son chiffre d'affaires s'est élevé à 5,6 M€ en 2020, reculant ainsi de 14,29% au cours de cette année particulièrement difficile pour les bureauticiens. Néanmoins, AE Bureautique est parvenu à maintenir un rentabilité nette stable à un peu plus de 1,2 M€. Thierry Halimi, son dirigeant, accompagnera commercialement et managérialement le Groupe Factoria.

Acteis, un bureauticien qui a su se diversifier

Revendeur de matériels bureautiques lui aussi, Acteis est également présent sur les marchés de l'IT et des télécoms. Un profil diversifié qui se rapproche grandement de celui de son acquéreur. Situé à Merignac (33), la société créée en 2002 emploie une quarantaine de collaborateurs. A l'image de celle d'AE Bureautique, son implantation vient combler une absence de présence du groupe Factoria dans le Sud-Ouest. Christian Pouey, l'actuel directeur général d'Acteis reste à la tête de l'entreprise pour en poursuivre le développement. En revanche, Thierry Ducos, son président, quitte l'aventure. L'an dernier, les deux hommes ont porté les revenus de la société à 8 M€ (+10,9%). A l'avenir, l'une des priorités du Groupe Factoria sera peut-être d'augmenter la rentabilité nette d'Acteis qui n'a atteint que 214 K€.

Dans son ensemble, Factoria affiche pour 2020 un chiffre d'affaires de 85 M€. Le groupe, fondé en 2006 et aujourd'hui dirigé par Stéphane Puthon, est composé d'une trentaine d'entités et dispose d'à peu près autant d'agences. Pour l'heure, sa présence est encore largement insuffisante dans la moitié Est de la France, hormis à Lyon et Bourg-en-Bresse, et dans la moitié Sud, pour pouvoir revendiquer une couverture complète du territoire français.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

Les premiers forfaits grand public 5G sont déjà en vente chez les quatre principaux opérateurs : Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom. Les déploiements d'antennes se poursuivent...

Publicité