Les ventes de smartphones repartent à la hausse au premier trimestre

Evolution des ventes mondiales des principaux  fabricants de smartphones entre les premiers trimestres 2017 et 2018.

Evolution des ventes mondiales des principaux fabricants de smartphones entre les premiers trimestres 2017 et 2018.

Les livraisons mondiales de smartphones ont progressé d'1,3% entre janvier et mars derniers. Dans un contexte compliqué, Huawei et, surtout, Xiaomi, sont parvenus à dégager des niveaux de croissance bien supérieurs à ceux de leurs concurrents.

Au cours du quatrième trimestre 2017, le marché mondial des smartphones a connu sa toute première décroissance pouvant laisser craindre son entrée dans une spirale baissière. Il n'en a finalement rien été. Entre janvier et mars derniers, les ventes ont en effet connu une hausse d'1,3% à 384 millions d'unités par rapport à la même période l'an dernier, selon Gartner. Cette progression reste néanmoins bien légère par rapport aux 9% de croissance enregistrés au premier trimestre 2017. Elle montre que si le secteur échappe, au moins pour le moment, au marasme, il est bel et bien sérieusement atteint dans son dynamisme.

Trop peu d'améliorations fonctionnelles sur le haut de gamme

« La demande en smartphones haut et très haut de gamme continue de souffrir du peu d'améliorations apportées par les nouveaux modèles des fabricants, estime Anshul Gupta, analyste au Gartner. A l'inverse, les achats de terminaux d'entrée de gamme (moins de 100 $) et de début de milieu de gamme (moins de 150 $) ont progressé du fait de l'amélioration de leur qualité. » S'ajoute à cette tendance mondiale une problématique plus régionale correspondant à la faiblesse du gigantesque débouché que représentent la Chine pour les grands fabricants de smartphones.

Comme au quatrième trimestre 2017, le premier trimestre 2018 s'est traduit par une baisse des ventes de Samsung. Soumis à la concurrence des fabricants chinois sur le milieu de gamme et à leur expansion sur les marchés européen et latino-américain, les volumes livrés par le coréen numéro un mondial (20% de parts de marché) ont stagné à 78,5 millions d'unités. Apple, en revanche, a retrouvé le chemin de la croissance avec des ventes en progression de 4% à 54 millions d'unités. De son côté, la croissance de Huawei s'est élevée à 15% pour permettre au fabricant chinois de capter 10,5% du marché mondial des smartphones.

124% de croissance pour Xiaomi

Quant aux nouveaux dragons du marché des smartphones, leur situation est contrastée. Dans un contexte pourtant compliqué, les ventes de Xiaomi ont plus que doublé, passant de 12,7 millions d'unités au premier trimestre 2017 à 28,5 millions au premier trimestre 2018. Le chinois dispose de 7,3% de part de marché, a quasi égalité avec Oppo. A l'inverse de son compatriote, ce dernier a vu ses volumes décroître de 8,9%.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité