Les ventes mondiales de semi-conducteurs n'ont crû que de 2% en 2011

L'an dernier, le marché mondial des semi-conducteurs est loin d'avoir réitéré ses performances de 2010. D'après Gartner, la croissance des ventes de ces composants n'a atteint que 1,8% à 307 Md$. Un an plus tôt, leur progression s'était établie à 30,9%, sachant toutefois qu'elles avaient connu un recul de 10,5% en 2009. « Parmi les principaux segments du marché des semi-conducteurs, c'est celui des microcomposants qui s'est montré le plus dynamique en 2011. On le constate tout particulièrement pour la sous-catégorie des microprocesseurs destinés aux ordinateurs et aux serveurs», indique Peter Middleton, analyste principal au Gartner. Dans cette dernière sous-catégorie, la croissance a atteint 14,2%, stimulée par un prix de vente moyen élevé notamment dû à l'intégration des composants graphiques dans les processeurs eux-mêmes.

Intel n°1, Qualcomm champion de la croissance

Pour l'ensemble du marché des semi-conducteurs, Gartner constate que les revenus des 25 premiers acteurs ont progressé de 3,1% en 2011, soit bien plus vite que ceux de l'ensemble du marché (+1,8%). Intel, le numéro un, a enregistré une croissance de 20,7% de ses ventes pour une part de marché (PDM) de 16,5% dans le monde. Pénalisé par l'état du marché de la DRAM, Samsung, le numéro deux (8,9% de PDM), n'a vu connu qu'une hausse de 1% de ses ventes. En troisième position (3,8% de PDM), Toshiba est en recul de 4,8%. Le japonais est loin du dynamisme de Qualcomm dont les revenus se sont appréciés de 38,8%. Grâce à cette performance, ce fabricant pointe en 2011 à la 6èmeposition du classement de Gartner alors qu'il occupait encore la neuvième place l'an dernier.

« La plupart du temps, les performances d'un fabricant de semi-conducteurs dépendent de la hausse ou de la baisse globale des ventes d'équipements sur lesquels sont embarqués ses produits », explique Peter Middleton. Pour en tenir compte, Gartner livre aussi un indice des performances relatives à l'industrie où elles sont réalisées. Il mesure la différence entre les résultats obtenus par un fabricant sur le marché des semi-conducteurs en général et sur sa cible de marché spécifique. Parmi les chefs de fil de cet indice, on trouve Qualcomm (+17% de mieux qu'attendu), Hynix (+13% de mieux qu'attendu) et Infineon (+12% de mieux qu'attendu).

Par F.A.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité