Microsoft dévoile ses priorités pour ses partenaires

Kevin McCarthy, vice-président de Microsoft : « Nous poursuivons notre engagement d'investissement envers les partenaires qui établissent des relations significatives avec les entreprises clientes afin de générer de nouvelles opportunités, des renouvellements et des mises à jour. ». Crédit photo : Microsoft.

Kevin McCarthy, vice-président de Microsoft : « Nous poursuivons notre engagement d'investissement envers les partenaires qui établissent des relations significatives avec les entreprises clientes afin de générer de nouvelles opportunités, des renouvellements et des mises à jour. ». Crédit photo : Microsoft.

Pour son exercice fiscal 2022, Microsoft mise sur la prévisibilité et dévoile « trois axes prioritaires » en termes de politique partenaires. Il prévoit notamment que le taux effectif global du programme Enterprise de Microsoft et que les principaux taux incitatifs proposés au fournisseurs de solutions Cloud restent les mêmes.

Microsoft a donné une idée plus précise de ses priorités en matière de politique partenaires pour l'exercice fiscal 2022, avec un souci de cohérence prédominant. Dans un billet de blog, Kevin McCarthy, vice-président de Microsoft chargé des solutions, incitations et investissements pour les partenaires mondiaux, a déclaré que pour le l'exercice fiscal 2022, l'entreprise se concentrait sur « trois axes prioritaires ». Deux de ces axes concernent les incitations et le support, tandis que le troisième concerne la prévisibilité des investissements principaux et des programmes d'incitation. Le principe général est de favoriser « la simplicité et d'assurer la clarté des objectifs d'investissement pour aider les partenaires à planifier à long terme », a encore déclaré M. McCarthy.

Récompenser les liens forts créés avec les entreprises

Le maintien du taux effectif global du programme Enterprise illustre bien en partie la stabilité mise en avant par Microsoft. « Nous poursuivons notre engagement d'investissement envers les partenaires qui établissent des relations significatives avec les entreprises clientes afin de générer de nouvelles opportunités, des renouvellements et des mises à jour », a déclaré M. McCarthy. « Le programme Enterprise pour l'année fiscale 2022 ne connaîtra aucune réduction des taux New, Renew ou Add-On pour les leviers Core, Strategic Server, Modern Work & Security Cloud Standard et Premium. Conformément aux changements annoncés précédemment, l'opportunité de gain d'Account Services sera redéployée dans les niveaux A et B intégrés au programme Enterprise », a-t-il ajouté.

Toujours dans ce soucis de prévisibilité, les principaux taux d'incitation des fournisseurs de solutions Cloud (FSC) seront les mêmes que ceux de l'année fiscale précédente. « Les principaux taux levier des FSC pour l'exercice 22 (Direct Bill Partner, Indirect Provider, et Indirect Reseller) et les taux levier de l'accélérateur de produits stratégiques resteront cohérents avec l'exercice fiscal 2021 », a écrit M. McCarthy. En outre, les ateliers de pré-vente et les évaluations devraient bénéficier d'un investissement continu de la part de Microsoft, avec un accent sur la prospection de clients et l'adoption de solutions. Dans le même temps, du fait de l'attention accrue de Microsoft pour les solutions cloud, l'entreprise accordera une priorité aux partenaires consultatifs qui jouent un rôle stratégique dans les activités de pré-vente et d'après-vente des solutions Business Applications basées sur le cloud via son programme Online Services Advisor (OSA).

fin du soutien au programme Certified Software Advisor

Cependant, Microsoft ne soutiendra plus le programme Certified Software Advisor conçu selon elle, pour les licences Dynamics sur site. La feuille de route de Microsoft pour l'exercice 2022 précise aussi que les mesures incitatives pour Azure ne seront disponible qu'avec les offres Azure vendues via sa nouvelle expérience commerciale, comme elle en a déjà fait état en janvier. Ce plan de partenariat devrait être mis en oeuvre à partir du mois d'octobre 2021, dans le cadre du lancement du programme standard d'investissements et d'incitations de Microsoft pour l'exercice fiscal 2022. D'autres détails seront communiqués à ce sujet « dans les mois à venir », a aussi déclaré M. McCarthy.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

Les premiers forfaits grand public 5G sont déjà en vente chez les quatre principaux opérateurs : Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom. Les déploiements d'antennes se poursuivent...

Publicité