Microsoft reporte les dates de ses audits pour les MSP Azure Expert

La vice-présidente des partenariats de Microsoft, Gavriella Schuster, a annoncé les mesures prises par l'éditeur pour gérer la crise liée au coronavirus pour les partenaires dans un billet de blog. (Crédit : Microsoft)

La vice-présidente des partenariats de Microsoft, Gavriella Schuster, a annoncé les mesures prises par l'éditeur pour gérer la crise liée au coronavirus pour les partenaires dans un billet de blog. (Crédit : Microsoft)

L'éditeur de Redmond, Microsoft, en la personne de sa responsable channel, a annoncé de nombreuses mesures pour ajuster ses exigences au contexte de crise actuel. Cela passe principalement par des reports de validité des certifications, et des audits nécessaires à l'obtention de niveaux, comme le MSP Azure Expert.

Microsoft a aussi renforcé ses mesures prises pour gérer la crise liée au coronavirus. Comme de nombreux fournisseurs ces dernières semaines, l'éditeur de Redmond a dû revoir certains de ses programmes pour ne pas pénaliser ses partenaires à court terme. Et Microsoft ayant un des réseaux de partenaires les plus fournis et d'une large gamme de produits, les annonces sont légions. À compter du 1er avril, par exemple, et jusqu'au 30 septembre, les remises sur Teams pour les clients Microsoft 365 sont augmentées de 15 % pour les partenaires qui ne font pas partie du programme de migration cloud FastTrack. Pour ces derniers, une prime d'incitation au niveau de droit qualifié le plus bas a été créée. Plus d'informations sur ces points sont disponibles sur la plateforme partenaires de Microsoft.

Côté certifications, si leur date d'anniversaire se situe entre le 1er janvier et le 30 juin 2020, elles seront prolongées d'un an. Les partenaires doivent faire la demande eux-mêmes sur le Partner Center pour profiter de cette extension. Globalement, Microsoft a fait en sorte de généraliser les formations et examens de certification en ligne. Des cessions de formations sont accessible sur events.microsoft.com et Microsoft Learn. « Nous augmentons le nombre de centres d'examen numériques afin que les examens de certification puissent être effectués à domicile, nous renonçons aux frais de report et nous prolongeons les dates d'expiration des bons d'examen », peut-on lire dans le billet de blog. Les formations techniques qui devaient avoir lieu physiquement sont basculées en virtuel quand c'est possible. De plus, le support technique aux partenaires est toujours disponible pour les aider à conclure des marchés ou les assister au développement d'applications. Cette ressource est disponible comme à l'accoutumée pour les partenaires ayant des heures de conseil incluses avec leurs certifications ou leur Action Pack.

Des aménagements pour les partenaires Azure

Pour les intégrateurs MSP Azure Expert renouvelant leur contrat et dont la date d'audit est antérieure au 30 juin, la date d'expiration de leur programme sera prolongée et ils seront audités en fonction de la liste de contrôle de l'audit d'avancement du printemps 2020, et ce au plus tard le 31 décembre 2020. Pour ces mêmes partenaires dont les renouvellements étaient prévus entre le 1er juillet et le 31 décembre 2020 (dépendants de l'audit d'avancement de l'automne 2020 donc), leur contrat sera prolongé jusqu'à la réalisation d'un audit qui devra sera réalisé également d'ici la fin de l'année. Les audits de tous les partenaires MSP Azure Expert seront assurés en fonction de la liste de contrôle de l'audit d'avancement du printemps 2020, et non celle de l'automne pour les derniers cas mentionnés. Enfin, pour un nouveau partenaire candidat au programme MSP Azure Expert, il aura jusqu'au 31 décembre 2020 pour effectuer son audit en fonction de la liste de contrôle de l'audit du printemps 2020, comme les autres.  

Toujours dans Azure, la révision à la hausse des exigences du programme MSP Azure Expert qui était prévue pour le 1er juillet est reportée au le 1er janvier 2021. Les spécialisations avancées du cloud de Microsoft en cours voient aussi leur date de renouvellement reportée au 30 juin 2021, pour les certifications qui devaient se terminer à la fin de l'année ou avant. « Pour les spécialisations avancées qui nécessitent une vérification, vous serez contrôlés par rapport à la liste de contrôle qui est en place au moment de l'audit de votre renouvellement. Aucune mesure immédiate n'est nécessaire pour ces prolongations » indique Gavriella Schuster, vice-présidente des partenariats chez Microsoft. Les spécialisations avancées concernées sont :

        - Migration de Windows Server et SQL Server vers Microsoft Azure

        - Migration des bases de données Linux et Open Source vers Microsoft Azure

        - Migration des entrepôts de données vers Microsoft Azure

        - Kubernetes sur Microsoft Azure

        - Modernisation des applications web vers Microsoft Azure

        - SAP sur Microsoft Azure  

La date limite de signature du Partner Agreement reportée

Microsoft devait aussi entamer la refonte de son accord de partenariat ce mois-ci, en précisant que les partenaires qui n'auraient pas accepté l'accord ne pourraient plus effectuer de transactions. « Pour éviter de perturber les activités des partenaires et des clients, nous reportons la date de mise en oeuvre à une date ultérieure cette année et nous vous informerons lorsque nous aurons fixé une nouvelle date », rassure Mme Schuster. Les intégrateurs n'ayant pas encore signé l'accord sont invités à consulter les ressources du Microsoft Partner Agreement rapidement.   

Enfin, l'éditeur revoit sa politique d'utilisation des bons de services de planification du déploiement de la garantie des logiciels (DPS) et ceux pour la formation à la garantie des logiciels. Les bons actifs créés avant le 1er avril 2020 voit leur durée de validité prolongée de 90 jours supplémentaires. D'autres précisions sont apportées dans le billet de blog de la responsable channel de l'éditeur. Par exemple, que Microsoft travaille bien sur ce que sera la version en ligne de son événement partenaires annuel, Inspire.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité