Pas d'embellie sur le marché mondial de l'impression au troisième trimestre

Les livraisons de systèmes d’impression lasers sont affectées par la concurrence des équipements à grand réservoir d’encre, dont le rapport coût-efficacité est apprécié. (Crédit photo : Epson)

Les livraisons de systèmes d’impression lasers sont affectées par la concurrence des équipements à grand réservoir d’encre, dont le rapport coût-efficacité est apprécié. (Crédit photo : Epson)

Après avoir reculé de 11,7 % lors du deuxième trimestre Les ventes de systèmes d'impression ont baissé de près de 8 % entre juillet et septembre derniers,.

La faible demande des particuliers et des perspectives économiques plutôt sombres ont de nouveau orienté le marché mondial de l'impression à la baisse. Au troisième trimestre 2023, les livraisons d'imprimantes et de multifonctions se sont repliées de 7,9 % d'une année sur l'autre pour se situer à 19,5 millions d'unités, selon IDC. Un recul qui vient s'ajouter à la décroissance de 11,7 % enregistrée lors des trois mois précédents. Cette dernière s'expliquait notamment par de mauvais résultats à la fois aux États-Unis, en Chine et en Europe de l'Ouest. Au troisième trimestre 2023, la donne a changé : les livraisons sont reparties à la hausse au pays de l'Oncle Sam (+7,5 %) pendant qu'elles chutaient de 11,6 % à l'ouest du vieux continent et de 20,5 % en Chine.

Canon, seule marque en croissance

Dans les rangs de fabricants, seuls Canon s'affiche en croissance pour le compte du troisième trimestre 2023. En volume, ses ventes ont progressé de 4,2 % et lui ont permis de gagner 2,7 points de parts de marché à 22,9 %. L'Américain renforce ainsi sa seconde place au classement des fournisseurs d'IDC, tout en restant toujours loin derrière HP. Ce dernier a capté 33,7 % (-2,7 points) des livraisons mondiales sur trois mois, tout en voyant les siennes chuter de 14,7 %. Numéro trois mondial, Epson a, de son côté, limité la casse avec une légère baisser de volumes (-0,6 %) qui lui a permis de gagner 1,5 point de part de marché à 20,7 %.

La plus mauvaise performance revient au Chinois Pantum, qui accuse des livraisons en baisse de 23,2 %. Cinquième du classement d'IDC, la marque a certainement souffert de la mauvaise santé de son marché domestique. Elle fait également les frais d'un effet de base négatif consécutif à sa forte croissance du troisième trimestre 2022 (+78,7 %). En quatrième position, on retrouve Brother, dont les ventes se sont repliées de 9,7 %. Le fabricant conserve toutefois une part de marché quasiment inchangée à 9,4 %.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Publicité