PC : la France limite la casse par rapport à ses grands voisins au T2

Evolution des ventes des principaux fabricants de PC en France entre les seconds trimestres 2015 et 2016.

Evolution des ventes des principaux fabricants de PC en France entre les seconds trimestres 2015 et 2016.

La hausse de 5,6% des ventes d'ordinateurs professionnels a permis de circonscrire à -1,1% la baisse globale des volumes de PC commercialisés dans l'Hexagone au second trimestre.

Il n'y a pas eu d'embellie pour les ventes d'ordinateurs en France au second trimestre 2016. Selon Gartner, elles se sont en effet légèrement repliées de 1,1% pour atteindre 1,88 millions d'unités à période comparée de 2015. Sur un marché ouest-européen lui-même en recul de 0,9% entre avril et juin derniers, l'Hexagone s'en sort toutefois bien mieux que l'Allemagne et le Royaume-Uni. Dans ces deux pays, le nombre de matériels commercialisé s'est contracté respectivement de 7% et de 8%. La France se positionne ainsi comme le second marché des PC à l'ouest du vieux continent, derrière l'Allemagne et devant le Royaume-Uni.

La baisse limitée de l'ensemble des ventes d'ordinateurs en France tient à la hausse de 5,6% des volumes écoulés sur le marché professionnel (+6% en Europe de l'Ouest). Les fabricants peuvent remercier les déploiements plus nombreux de Windows 10 dans les PME. En stimulant le segment professionnel, ils ont amoindri l'impact négatif du recul de 7% sur le segment grand public. « La mise à jour gratuite de Windows 10 a retardé les achats des particuliers », indique Isabelle Durand, analyste au Gartner.

+13% pour les ultramobiles

Par type de produits, on constate sans surprise que c'est le segment des ultramobiles qui s'est montré le plus dynamique (+13%). Sa progression devrait d'ailleurs se poursuivre durant le reste de l'année 2016 avec l'arrivée de nouveaux produits pour la rentrée des classes et à Noël. En outre, des modèles chinois « no name » ont été lancés sur le marché français avec des tarifs agressifs qui pourraient séduire les étudiants et les foyers à faibles revenus. L'avenir est moins prometteur pour le segment des PC de bureau  dont les livraisons ont chuté de 5,8% au second trimestre. Quant à celles des portables classiques, elles ont baissé d'1,7%.

Fortement positionné sur le segment des matériels premiums (dont font partie les ultramobiles), HP a connu de bons résultats (+5,5%) qui lui ont permis de conforter sa place de numéro un sur le marché français des PC. Sa part de marché en volume a progressé d'1,7 point à 26,7%. A l'inverse, celle de Lenovo a légèrement reculé à 16,2%, à cause de livraisons en recul de 5,2%. De son côté, ASUS a commercialisé 2,2% de volumes supplémentaires par rapport au second trimestre 2016 et ainsi capté 13,5% du marché français. A noter, enfin, la forte croissance des ventes d'Acer (+21,8%) qui reprend la place de numéro 4 à Dell en s'adjugeant 12,9% des ventes trimestrielles de PC dans l'Hexagone.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité