Pour digérer le rachat de Nokia Mobiles, Microsoft prépare des licenciements

Vers une réduction massive des effectifs de Microsoft

Vers une réduction massive des effectifs de Microsoft

Selon Bloomberg, la firme de Redmond pourrait effectuer son plus important plan de réduction d'emplois depuis 5 ans. Les équipes marketing mais également d'ingénieurs et de testeurs logiciels, principalement issus de Nokia mobiles, devraient être concernées par ces coupes sombres.

Microsoft souffle le chaud et le froid. Après avoir caressé les employés de Microsoft dans le sens du poil à l'occasion d'un email plein d'éloges, Satya Nadella, le CEO de Microsoft, pourrait cette fois les réveiller avec une douche froide. C'est en tout cas ce que croit savoir Bloomberg qui indique que la firme de Redmond s'apprêterait à révéler un vaste plan de restructuration pouvant déboucher sur plusieurs milliers de postes supprimés. Si cela se confirme, Microsoft pourrait même réaliser le plus grand plan de réduction d'effectifs depuis 5 ans, dépassant celui de 2009 où 5 800 jobs avaient été supprimés.

Cette nouvelle vague de suppressions de postes interviendrait quelques mois après le rachat de la branche smartphones de Nokia, réalisé pour 5,4 milliards d'euros, et aurait pour objectif de rationaliser les effectifs et d'éviter les doublons entre plusieurs fonctions, dont celles du marketing. 25 000 employés supplémentaires ont en effet été intégrés suite au rachat de la branche mobiles de la société finlandaise. L'activité Xbox pourrait également être touchée, dans un contexte où la concurrence avec la PlayStation 4 de Sony s'avère être particulièrement difficile. Mais une réduction de postes dans les équipes ingénieurs n'est pas non plus à exclure : alors que jusqu'à présent ces équipes étaient divisées entre responsables de programmes, développeurs et testeurs, l'arrivée de méthodes de développement logiciel liées au cloud remettraient en cause ce schéma d'organisationnel, pouvant déboucher vers des suppressions de postes de testeurs.

Cette baisse d'effectifs, qui concernerait au moins 5% des effectifs de Microsoft sur un total de 127 104 emplois à date du 5 juin, serait sur le point d'être annoncée. Sans doute à l'occasion de la présentation des résultats financiers du quatrième trimestre de la firme, le 22 juillet prochain.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité