PTC rachète Cloudmilling

Le logiciel de pilotage de CNC CloudMilling, racheté par PTC pour Onshape, permet d'usiner toutes les orientations d'une pièce sans la faire tourner sur l'axe d'usinage et sans toucher à la CAO. (Crédit : CloudMilling)

Le logiciel de pilotage de CNC CloudMilling, racheté par PTC pour Onshape, permet d'usiner toutes les orientations d'une pièce sans la faire tourner sur l'axe d'usinage et sans toucher à la CAO. (Crédit : CloudMilling)

En rachetant la micro-entreprise britannique CloudMilling, PTC compte démocratiser l'utilisation de la commande numérique à partir d'un mobile. Le spécialiste américain de la CAO va intégrer ces fonctionnalités à sa solution SaaS Onshape.

A côté de Creo, son application phare de CAO/FAO et ingénierie, PTC dispose en mode 100% SaaS du logiciel Onshape, un produit de CAO et collaboration natif cloud qu'il a racheté fin 2019. Pour lui ajouter le pilotage des machines-outils, l'éditeur américain vient de racheter un petit éditeur britannique, CloudMilling, dont le logiciel natif cloud s'appuie sur les 40 années d'expérience dans les machines à commande numérique (CNC) de Ryland Johnson, co-fondateur de la société basée à Kingsland (Herefordshire). Ce dernier a créé CloudMilling avec son fils Michael pour développer un logiciel de commande d'usinage multi-axe (de 2 à 5 axes et au-delà).

Le tandem a conçu son produit pour les terminaux mobiles avec l'objectif de « créer l'un des systèmes de FAO les plus accessibles que le monde ait connu », afin que les utilisateurs (équipes d'ingénieurs de groupes internationaux, étudiants ou simples amateurs) puissent directement modifier les paramètres de la CNC sur le logiciel, au pied de la machine-outil.

Des parcours 2 et 5 axes générés en quelques secondes  Dès l'annonce de la version bêta, en juillet 2021, CloudMilling a misé sur l'intégration de son logiciel avec Onshape de PTC (dont les utilisateurs réclament depuis longtemps de telles fonctionnalités, selon le site engineering.com). La solution de la micro-entreprise britannique rejoint maintenant officiellement le catalogue de l'éditeur américain. La description des fonctionnalités met en avant les parcours 2 axes et 5 axes pouvant virtuellement supporter n'importe quelle tâche et « générés en quelques secondes », une bibliothèque d'outils intégrée qui garde la trace de tous les outils de chaque espace de travail (sans requérir d'étapes supplémentaires), ainsi que des capacités de visualisation en temps réel pour suivre les trajets des outils, les variations de stocks et vérifier l'enlèvement des matériaux. Les espaces de travail peuvent gérer des centaines de pièces simultanément, chacune avec ses propres tâches et les opérations liées.

Du côté de CloudMilling, le co-fondateur Michael Johnson estime partager la vision de l'équipe Onshape pour un développement qui cible avant tout le cloud et les mobiles. Il est prévu que les fonctionnalités de pilotage de CloudMilling soient directement accessibles dans Onshape au début de l'année prochaine.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

iPaaS : au coeur des convergences du SI

iPaaS : au coeur des convergences du SI

A l'heure où les données migrent de plus en plus dans le cloud public, les entreprises se doivent de contrôler leurs flux, de les préparer, de les intégrer et de les connecter...

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les accélérateurs viennent booster les datacenters

Les datacenters des services providers, des opérateurs, mais aussi des entreprises cherchent en permanence à optimiser leurs infrastructures virtualisées pour les rendre plus...

Publicité