Rhône-Alpes : la région signe un contrat de 10 M€ avec Atos pour gérer l'équipement des lycées

La SSII Atos a conclu un contrat estimé à 10 millions d'euros avec la région Rhône-Alpes pour gérer l'inventaire, la mise à niveau et le support de 80 000 équipements de ses 262 lycées publics. La durée du partenariat est de 3 ans.

Comme tous les Conseils Régionaux, celui de Rhône Alpes a la charge des moyens matériels équipant les lycées. Dans un contexte général exigeant une optimisation des coûts, il fallait malgré tout améliorer le service proposé à la communauté éducative en matière de TIC. Le numérique et l'éducation sont en effet deux priorités de premier niveau tant pour l'Etat que pour la région. Dans les 262 lycées, ce sont 80 000 équipements qu'il convient d'administrer. Parmi ceux-ci, la région compte 60 000 postes de travail, 7000 vidéo-projecteurs, 1000 serveurs...

La région a décidé de confier, dans le cadre d'un contrat de trois ans d'une valeur estimée de 10 millions d'euros, à la SSII AtoS un vaste périmètre. La SSII va ainsi devoir dresser un inventaire des équipements, de l'infrastructure et des logiciels déployés. Au delà, elle déploiera une solution open-source de supervision de parc et de télédistribution. Elle assurera également un support de proximité avec un maillage suffisant pour garantir une intervention en un délai moyen de une heure trente ainsi qu'un support complémentaire de niveau deux et trois. Enfin, côté méthodologie, elle mettra en oeuvre une gouvernance collaborative des moyens mis en oeuvre.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité