Semi-conducteurs : Samsung dépasse Intel sur un marché de plus de 400 Md$

Evolution des ventes mondiales des principaux fabricants de semi-conducteurs entre 2016 et 2017.

Evolution des ventes mondiales des principaux fabricants de semi-conducteurs entre 2016 et 2017.

Le chiffre d'affaires du marché mondial des semi-conducteurs est passé de 346 Md$ à 420 Md$ entre 2016 et 2017. Une hausse principalement nourrie par la flambée des prix de la mémoire qui a permis à Samsung de prendre la place de numéro un du secteur.

2017 a été une année record pour les ventes mondiales de semi-conducteurs. Fortes d'une progression de 21,6% par rapport à 2016, elles ont représenté 420,4 Md$ de chiffre d'affaires, selon Gartner. A titre de comparaison, leur meilleure performance des trois années précédentes avait été réalisée en 2014 (+7,9%). A l'époque, le segment de la mémoire était déjà le principal moteur de cette hausse. L'an dernier, sa croissance a littéralement bondi pour atteindre +61,8% et porter ses revenus à 130 Md$. « La pénurie de mémoires a continué de nourrir la hausse des prix de la DRAM et de la NAND flash », explique Georges Brocklehurst, analyste chez Gartner.

La situation fait les affaires de Samsung, le principal fabricant de modules mémoire. Les revenus qu'il tire de cette activité ont progressé de près de 20 Md$ l'an dernier. Résultat, sa part du marché global des semi-conducteurs a atteint 14,2%, soit 0,2 point de plus que celle d'Intel. Ce dernier a ainsi perdu la place de numéro un du secteur qu'il occupait depuis 25 ans. Toutefois, la domination du coréen ne devrait pas durer. Elle cessera quand les prix de la mémoire baisseront, à la fin 2019, selon les projections de Gartner.

Une croissance solide aussi hors du segment de la mémoire

Les performances du segment de la mémoire ont été telles l'an dernier qu'elles en occulteraient presque les bons résultats des autres segments du marché des semi-conducteurs. L'ensemble des ventes de composants « non-mémoire » ont enregistré une hausse de 9,3% à 290 Md$. Leur croissance a été particulièrement soutenue par la demande des marchés de l'automobile et de l'industrie, au profit de fabricants comme Texas Instruments, STMicroelectronics ou encore Infineon. La progression du marché de l'IoT à elle aussi une incidence positive sur le marché des semi-conducteurs. Les revenus issus des livraisons de semi-conducteurs embarqués dans des objets connectés grand public ont crû de 14,3%, et celles des composants intégrés dans des objets connectés conçus pour l'industrie de 19,1%. On notera également la hausse de 19,3% à 10 Md$ des vente de composants dédiés à la connectivité sans fil, en dépit de prix bas et de l'atonie sur marché des smartphones.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité