Snowflake muscle son programme partenaires

Thibaut Ceyrolle, vice-président Europe de Snowflake, compte sur son réseau de partenaires pour accélerer un peu plus sa croissance en 2019. (Crédit : Snowflake)

Thibaut Ceyrolle, vice-président Europe de Snowflake, compte sur son réseau de partenaires pour accélerer un peu plus sa croissance en 2019. (Crédit : Snowflake)

En pleine croissance, Snowflake ajoute une seconde certification, plus exigeante, au sein de son programme partenaire. L'objectif : former les intégrateurs qui collaborent avec lui pour leur permettre de travailler sur des projets grands comptes. En France, 36 consultants ont déjà obtenu le nouveau label.

Depuis sa création en 2012 par deux français venus d'Oracle et un américain de chez Vectorwise, Snowflake n'en finit pas de croître. Pour accompagner son développement fulgurant, l'éditeur originaire de San Fransisco a décidé de miser un peu plus sur ses partenaires. A cet effet, il vient de créer un second niveau de certification baptisé « Solution » au sein de son programme partenaires. Ce label vient s'ajouter au niveau « Referral » qui existait déjà et qui se veut moins exigeant. Il prévoit des formations techniques de trois jours autour de la solution de data warehouse de Snowflake. Depuis son lancement, 36 consultants répartis chez quatre partenaires différents ont déjà été formés en France. D'ici la fin d'année, l'éditeur espère atteindre une centaine d'experts. A noter que Snowflake travaille avec deux types de partenaires, les apporteurs d'affaires et ceux qu'il place lui-même sur des projets. Dans le premier cas, l'intégrateur reçoit une commission fixe sur le contrat signé.

« En 2018, 35 % des revenus de Snowflake en Europe provenaient de remplacements de solutions concurrentes comme Oracle ou Teradata, explique Thibaut Ceyrolle, vice-président Europe de l'éditeur. Nous élevons le niveau dans nos certifications car nous avons besoin de plus d'expertise autour de nos solutions dans ce type de cas. » Les formations proposées dans le cadre de la certifications « Solution » sont très techniques. Elles abordent dans le détail toute la partie données, la base SQL, et tout ce qui peut contribuer à l'implémentation de la solution. Pour un partenaire, l'obtention de ce label implique une évaluation finale réalisée par Snowflake sur quatre points : les affaires travaillées en commun, la nature de l'activité et le nombre de consultants à disposition, les secteurs d'activités travaillées et la longévité du partenariat. La certification permet aux partenaires d'intervenir sur les plus gros chantiers de l'éditeur, avec énormément de jours de service facturables à la clé. En France, Snowflake n'envisage pas de recruter de nouveaux partenaires dans les mois à venir, « sauf dans certains cas occasionnels, par exemple si un client visé travaille avec un intégrateur en particulier », précise M. Ceyrolle.

35 % du CA réalisés grâce aux partenaires en 2018

Derrière cette volonté de mieux certifier les partenaires se cache également un enjeu commercial pour l'éditeur. Au cours de son exercice 2018-2019, Snowflake a réalisé 35 % de son chiffre d'affaires grâce à son réseau de partenaires. Pour l'exercice 2019-2020, il compte faire passer cette proportion à 50 %, y compris en France. Présent depuis deux ans seulement en Europe, Snowflake y compte déjà 175 clients et une centaine de partenaires. En 2017, son chiffre d'affaires sur le vieux continent a été multiplié par six, atteignant 20 % de ses revenus mondiaux. 15 % des facturations réalisées en Europe provienne de l'activité poursuivie en France. Dans l'Hexagone, l'éditeur compte une vingtaine de salariés et espère atteindre la cinquantaine de collaborateurs d'ici la fin d'année.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité