Thierry Breton sur le point de quitter Atos pour la Commission européenne

Avant de devenir PDG d'Atos en 2008, Thierry Breton avait occupé les fonctions de ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie de 2005 à 2007 du gouvernement Raffarin III. (Crédit : Atos)

Avant de devenir PDG d'Atos en 2008, Thierry Breton avait occupé les fonctions de ministre de l’Economie, des Finances et de l’Industrie de 2005 à 2007 du gouvernement Raffarin III. (Crédit : Atos)

Le président de la République vient de proposer la candidature de Thierry Breton, actuellement PDG d'Atos, comme Commissaire pour représenter la France à la Commission européenne. Son portefeuille couvrirait le marché intérieur, la défense et le numérique.

C'est finalement la candidature de Thierry Breton, actuel président d'Atos, comme Commissaire pour représenter la France à la Commission européenne qui a été présentée par le président de la République Emmanuel Macron après le rejet de celle de Sylvie Goulard par les députés européens le 10 octobre. Cette candidature a été faite en accord avec la présidente de la Commission européenne Ursula von der Leyer, selon un responsable de l'Elysée. Thierry Breton se verra attribuer un portefeuille de même ampleur que Sylvie Goulard, couvrant le marché intérieur, la défense et le numérique.

Au cours des 25 dernières années, Thierry Breton a conjugué des responsabilités gouvernementales et dirigé plusieurs entreprises du secteur IT et des télécommunications. PDG depuis 11 ans d'Atos, 2ème entreprise de services numériques en France, il a occupé les fonctions de ministre de l'Economie, des Finances et de l'Industrie de 2005 à 2007. Il a auparavant été PDG d'Orange de 2002 à 2005, de Technicolor (ex-Thomson) de 1997 à 2002, et DG et vice-président de Bull entre 1993 et 1997.

AtoS prépare déjà la succession


Elie Girard (à gauche) nommé DG d'Atos à partir du 1er novembre 2019 et Bertrand Meunier, prochain président non exécutif du Conseil d'administration de l'ESN française.(Crédit : Atos)

De son côté, Atos n'a pas tardé à se mettre en ordre de marche pour s'organiser en vue du départ de son président directeur général. Conformément au plan de succession proposé par son comité des nominations et rémunérations, le Conseil d'administration d'Atos SE va dissocier les fonctions de Président du Conseil d'administration et de directeur général.

Elie Girard, actuel DG délégué, va être nommé directeur général à effet du 1er novembre 2019, tandis que Thierry Breton deviendra à partir de cette date président non exécutif du Conseil d'administration d'Atos SE. Il est ensuite prévu que Thierry Breton démissionne de son poste de PDG à effet du 31 octobre 2019. Son poste de président non exécutif sera alors confié à Bertrand Meunier.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

La sauvegarde à l'heure du cloud hybride

Le basculement en faveur des architectures cloud est une tendance forte, mais n'est pas synonyme de simplification. Il faut gérer la transformation et l'hybridation des systèmes...

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

Cybersécurité : Faire face aux dernières menaces

« Alertés par une consommation énergétique très élevée d'un fournisseur d'énergie, de nombreux policiers sont intervenus croyant à une ferme de culture du cannabis, il s'agissait...

Publicité