Windows 8 en passe de connaître le même désamour que Vista

Le taux de pénétration de Windows 8 est dangereusement proche de celui de Windows Vista à la même époque. (Crédit Photo : DR)

Le taux de pénétration de Windows 8 est dangereusement proche de celui de Windows Vista à la même époque. (Crédit Photo : DR)

La dernière version du système d'exploitation de Microsoft a vu son taux de pénétration reculer ces derniers mois. Windows 8 serait même en train de perdre des parts de marché et en passe de réitérer le flop de Vista, annonce les analystes. 

D'après les chiffres du cabinet d'études Net Applications publiés mardi, Windows 8 et 8.1 équipaient à eux deux 12,5% des ordinateurs dans le monde en juin, soit un dixième de points en moins qu'au mois de mai dernier. Cette première baisse du taux de pénétration de l'OS depuis son lancement en octobre 2012 fait suite à deux mois consécutifs de stagnation. A elles deux, les versions 8 et 8.1 équipent 13,7% de tous les ordinateur sous Windows. À noter que les différents OS de Microsoft équipent aujourd'hui 91,5% des ordinateurs dans le monde.

Au vu de ces chiffres, Windows 8 semble être en passe de connaître le même triste sort que Windows Vista qui s'était avéré être un échec commercial. A durées d'exploitation égales, Vista était crédité d'un de taux de pénétration de 12,8% sur l'ensemble des ordinateurs en circulation et de 13,5% à l'échelle des seuls PC sous Windows, dont les différentes versions équipaient à l'époque 94,9% des machines dans le monde.

Windows 7 continu de progresser, XP se stabilise

Le recul de Windows 8 ne signifie bien évidemment pas que les utilisateurs ont soudainement décidé de jeter leur matériel à la poubelle ou de repasser sur un ancien OS. Il indique plutôt qu'ils lui ont préféré d'autres alternatives et notamment Windows 7. Selon Net Applications, la précédente version du système d'exploitation de Microsoft équipe 50,6% des ordinateurs tous OS confondus (soit 0,5 point de plus qu'en mai). Sur les six derniers mois, le taux de pénétration de Windows 7 a connu une croissance 50% plus forte que celui de Windows 8, notamment grâce à la fin du support de Windows XP en avril 2014. Les professionnels ont en effet largement plébiscité la précédente version de l'OS de Microsoft plutôt que de migrer vers Windows 8.

Il semble également que Windows XP ait décidé de faire de la résistance. Après trois mois de baisse consécutive, ses parts de marché se sont stabilisées et après 13 ans de bons et loyaux services, l'OS équipe encore 25,3% des ordinateurs dans le monde et 27,7% des machines sous Windows. D'après le magazine Computer World, Windows XP pourrait être encore crédité de 19,4% des parts de marché globales d'ici fin 2014.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité