Flame est programmé pour s'autodétruire

Le spécialiste en sécurité Symantec a annoncé sur son blog que le virus hautement sophistiqué Flame (ou Flamer) a reçu des instructions de se désinstaller des ordinateurs infectés. Cet ordre de suppression lui a été intimé par des serveurs command-and-control pré-configurés et qui sont encore contrôlés par les auteurs du virus. Ces serveurs ont envoyé un fichier de désinstallation (browse32.ocx) qui efface toute trace de Flame et de lui-même. Ce module de suicide a été créé quelques semaines avant que l'existence de Flame ne soit dévoilée, signale Symantec. La société a détecté cet ordre de désinstallation grâce à des ordinateurs infectés monitorés par la société spécialisée en sécurité

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Des JO 2024 sous haute surveillance

Des JO 2024 sous haute surveillance

Dans moins de six mois s'ouvriront les Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 d'été à Paris dans un contexte international très tendu, bien plus que pour les précédentes éditions....

Les meilleures alternatives à VMware

Les meilleures alternatives à VMware

Beaucoup d'informations et d'annonces sont venues perturber les DSI, les opérateurs IT et les partenaires de VMware depuis son rachat par Broadcom. Pour certains d'entre eux,...

Publicité