VMware vient de livrer une micro version de sa plateforme PaaS Open Source Cloud Foundry

Selon VMware, l'intérêt de Micro Cloud Foundry, c'est qu'il peut être déployé sur une machine virtuelle unique. Dans un blog annonçant cette version, le vendeur affirme que son micro PaaS est idéal pour les développeurs qui souhaitent faire tourner une de leurs applications en cours de développement pour la tester.

Au contraire, Amazon Web Services a récemment annoncé deux autres types d'instances de machines virtuelles pour son Cloud. Toutes deux sont des déclinaisons High I/O de son offre Elastic Compute Cloud (EC2). À l'époque, l'analyste indépendant Paul Burns avait fait remarquer que l'ajout de capacité à des produits existants permettait non seulement à des entreprises comme Amazon d'offrir plus de produits, mais aussi aux clients de disposer d'un choix d'instances plus adapté à leurs besoins informatiques.

Une évolution naturelle

De ce point de vue, la création d'une micro instance Cloud Foundry semble une évolution naturelle. Le PaaS Cloud Foundry est utilisé par les développeurs comme outil pour créer et déployer des applications. En général, les déploiements PaaS se font dans des environnements cloud de plus grande envergure qui mobilisent plusieurs machines virtuelles. Mais l'instance micro, comme celle livrée hier par VMware, permet aux développeurs de tester et d'évaluer plus facilement leurs applications en disposant de Cloud Foundry sur une machine unique.

D'autant que selon l'éditeur, la version micro de Cloud Foundry offre les mêmes caractéristiques et les mêmes fonctionnalités que la celle standard, la seule limite étant liée à la puissance de la machine virtuelle unique sur laquelle elle s'exécute. La version micro de Cloud Foundry annoncée hier sera également dotée d'autres fonctionnnaliés, notamment le support pour les applications autonomes, et un plus grand support de divers langages de programmation, dont Ruby, Java et Node.js.

Il a précisé qu'il continuerait à mettre à jour Micro Cloud Foundry selon le même cycle de sortie que son produit parent, et a promis d'améliorer Micro Cloud Foundry, notamment l'automatisation des tâches au sein du PaaS.

Cloud Foundry est utilisé par différents fournisseurs de cloud pour étendre leur infrastructure PaaS et leur offre de service. Par exemple, la plateforme cloud OpenStack Piston Cloud Computing utilise Cloud Foundry pour proposer une offre PaaS à ses clients.



s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Le Zero Trust, un modèle à explorer

Zero Trust, ZTNA (Zero Trust Network Access) ou plus globalement SASE (Secure Access Service Edge), tous ces concepts ou modèles de cybersécurité inventés par les cabinets...

Publicité