10 marques IT fournissent 42% de ses revenus au marché des semiconducteurs

En 2021, les ventes mondiales de processeurs, de mémoires et autres modules de communication ont dépassé pour la première fois les 500 Md$ pour atteindre précisément 583,5 Md$. Illustration : D.R.

En 2021, les ventes mondiales de processeurs, de mémoires et autres modules de communication ont dépassé pour la première fois les 500 Md$ pour atteindre précisément 583,5 Md$. Illustration : D.R.

Apple, Samsung, Lenovo et sept autres acteurs de l'IT ont dépensé ensemble plus de 245 Md$ en achats de composants électronique en 2021. En un an, leurs investissements ont bondi de 25%.

Si elle n'est pas la seule à s'approvisionner en composants électroniques, l'industrie IT en est assurément l'une des plus grosses consommatrices, si ce n'est la plus grosse. Selon Cette position repose principalement sur 10 de ses grands noms. Selon Gartner, ils ont acheté à eux seuls pour 245,6 Md$ de puces en 2021, afin qu'équiper les smartphones, PC, tablettes et autres serveurs qu'ils produisent. Une somme qui correspond à 42% des 583,5 Md$ de chiffres d'affaires généré par les fournisseurs de semiconducteurs l'an dernier. Cette part est identique à celle qui était la leur en 2020, mais constitue néanmoins une forte augmentation de dépenses (+ 25,2%) en valeur absolue sur un marché des composants électroniques qui a progressé de 120 Md$ l'an dernier.

Hausse de 15% du prix moyen des composants

Deux facteurs combinés expliquent l'importante augmentation du montant des commandes des dix marques IT les plus dépensières. D'une part, la hausse du nombre de produits finis qu'elles ont vendus sur la quasi-totalité des marchés où elles opèrent. En second lieu, la faiblesse de l'offre en composants par rapport à la demande, malgré le fait que les fabricants de semiconducteurs aient augmenté leur production. « Le prix de vente moyen des composants, comme les microcontrôleurs, les circuits intégrés à usage général, et une variété de produits à usage spécifique, a augmenté de 15% et plus en 2021. La pénurie de semiconducteurs a fait paniquer les fabricants de matériels informatiques et les a amené à faire de la double réservation, entraînant une inflation importante de leurs dépenses », explique Masatsune Yamaji, analyste chez Gartner.

68,3 Md$ d'achats pour Apple

En 2021, c'est encore une fois Apple qui a dépensé le plus pour disposer des composants nécessaires à la production de ses iPhone et Mac. 68,3 Md$ exactement, soit 26% de plus qu'en 2020. Les achats de Samsung ont subi de leur côté une hausse de 28,5% à 45,8 Md$. Lenovo s'est hissé à la troisième place des marques IT les plus gourmandes en puces avec 25,8 Md$ d'investissements (+32,9%). BBK Electronics se positionne juste derrière avec une facture de 23,3 Md$. Ce conglomérat chinois exploite notamment les marques de smartphones Oppo, Vivo, OnePlus et Realme. Toujours numéro 5, Dell a consacré de son côté 21,01 Md$ (+25,4%) à ses achats de processeurs. Le reste du classement des dix meilleurs clients des fabricants de semiconducteurs est composé, dans l'ordre, de Xiaomi, Huawei, HP Inc, Hon Hai Precision et HPE.

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

UEM, une plateforme pour les gérer tous

UEM, une plateforme pour les gérer tous

Successeurs des solutions MDM (Mobile Devices Management), les plateformes UEM (Unified Endpoint Management) visent à gérer tous les appareils et postes de travail de l'entreprise...

Publicité