Acronis étoffe l'offre et le modèle de facturation disponibles pour ses MSP

Samy Reguieg, DG d'Acronis France : « Les pures players possèdent déjà des solutions puissantes, mais il faut également penser aux fournisseurs de services managés qui arrivent sur le marché et ne peuvent pas s’équiper immédiatement en totalité. Acronis Cyber Protect Cloud lève cet obstacle. » Crédit photo : Acronis

Samy Reguieg, DG d'Acronis France : « Les pures players possèdent déjà des solutions puissantes, mais il faut également penser aux fournisseurs de services managés qui arrivent sur le marché et ne peuvent pas s’équiper immédiatement en totalité. Acronis Cyber Protect Cloud lève cet obstacle. » Crédit photo : Acronis

La dernière version de la plate-forme pour MSP d'Acronis a été dotée de nouvelles fonctions, notamment de sécurité, sans surcoût. Avec Acronis Cyber Protect Cloud, les partenaires ont également la possibilité de facturer à la fois au nombre d'équipements et de gigaoctet sauvegardés

Depuis plusieurs années, l'éditeur de solutions de sauvegarde Acronis proposait aux MSP de fournir des services hébergés à travers Acronis Cyber Backup Cloud. Au fil du temps, les fonctions de cette plate-forme se sont considérablement élargies, avec à la clé une complexification de sa tarification et de ses modes de facturations. L'éditeur s'est donc lancé dans un processus de simplification qui s'est traduit par le récent remplacement de Cyber Backup Cloud par Acronis Cyber Protect Cloud. La nouvelle offre a été enrichie gratuitement de nouvelles fonctions dans sa version de base et s'accompagne d'un système de tarification beaucoup plus souple.

Active protection, antivirus et antimalware inclus

Outre les différents services qui étaient déjà disponibles dans la version standard de Cyber Backup Cloud, Acronis a intégré sans surcoût dans celle d'Acronis Cyber Protect Cloud des fonctions de management (gestion des patchs, signature électronique, partage de fichiers sécurisé, récupération après sinistre...) et surtout de sécurité (active protection, antivirus, antimalware). « Tous ces services sont inclus dans la version de base d'Acronis Cyber Protect Cloud. Les MSP qui veulent en bénéficier à un niveau plus poussé peuvent souscrire à des packages spécifiques », explique Samy Reguieg, le directeur général d'Acronis pour la France et responsable des activités commerciales pour l'Europe. Les packages en question sont au nombre de trois : sécurité, récupération après sinistre et gestion avancée.

Aux dires d'Acronis, le nouveau modèle qu'il propose aux MSP présente pour eux des avantages à la fois techniques et financiers. « Aujourd'hui, Acronis ne se cantonne plus à la sauvegarde. Nous offrons une alternative tout-en-un à des fournisseurs de services hébergés qui font parfois appel jusqu'à neuf éditeurs différents pour couvrir le périmètre fonctionnel de Cyber Protect Cloud. Notre plate-forme leur permet de faire baisser leur cout total de possession et d'éviter les problèmes d'interopérabilité qui peuvent exister entre les technologies de différentes éditeurs », détaille Samy Reguieg. Par ailleurs, l'inclusion à titre gracieux de nouveau services dans Cyber Protect Cloud entrainerait mécaniquement une hausse de la marge de ces partenaires.

Une aide à l'arrivée de nouveaux MSP sur le marché

Encore faut-il que les nouvelles fonctions offertes gratuitement aux MSP leur permettent réellement de fournir un premier niveau de service digne de ce nom à leurs clients. Tel est le cas, indique l'éditeur, même si l'existence de packages additionnels ne laisse planer aucun doute sur le fait qu'elles aient des limitations. « Les pures players possèdent déjà des solutions puissantes, mais il faut également penser aux fournisseurs de services managés qui arrivent sur le marché et ne peuvent pas s'équiper immédiatement en totalité. Notre solution lève cet obstacle », estime le dirigeant d'Acronis France.

L'autre grande facilité que Cyber Protect Cloud offre aux MSP est de ne plus leur demander de choisir entre une facturation de leurs clients à la volumétrie (nombre de giga octets sauvegardés) ou à la charge de travail (nombre d'équipements sauvegardés). Désormais, l'un et l'autre sont possibles simultanément depuis la même console.

120 nouveaux partenaires MSP recrutés en 2020

En France, Acronis a recruté 120 nouveaux MSP l'an dernier, dont 30% environ provenaient de son réseau de revendeurs traditionnels. « Depuis le début de la pandémie, nous avons battu des records en termes d'acquisition de nouveaux MSP », constate Samy Reguieg. L'arrivée de sang neuf dans le réseau de partenaires cloud de l'éditeur a contribué à faire grimper ses revenus. Au quatrième trimestre 2020, sa filiale française a vu son chiffre d'affaires progresser de 71%, puis de 41% au premier trimestre 2021. Résultat, Acronis France tire désormais au moins 50% de ses facturations de son réseau de partenaires MSP, par opposition à la revente de licences classiques.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

5G, pourquoi c'est une vraie rupture pour les entreprises

Les premiers forfaits grand public 5G sont déjà en vente chez les quatre principaux opérateurs : Free, Orange, SFR et Bouygues Telecom. Les déploiements d'antennes se poursuivent...

Publicité