Alibaba Cloud part à l'attaque d'AWS, Azure et GCP

Pour relever le défi de concurrencer Amazon sur le cloud, Alibaba a annoncé un investissement de 28 milliards de dollars dans les infrastructures sur trois ans. (Crédit : thommas68 / Pixabay)

Pour relever le défi de concurrencer Amazon sur le cloud, Alibaba a annoncé un investissement de 28 milliards de dollars dans les infrastructures sur trois ans. (Crédit : thommas68 / Pixabay)

Depuis quelques années, Alibaba Cloud monte en puissance à l'international. Si bien que le fournisseur chinois devient un concurrent sérieux des trois principaux acteurs américains du cloud.

La plupart des gens ont déjà entendu parler d'Alibaba, géant chinois équivalent d'Amazon, dont les activités englobent l'e-commerce, les services financiers, la logistique, les médias, et le marketing. La technologie qui sous-tend ces unités commerciales, Alibaba Cloud, est le troisième plus grand fournisseur de cloud au monde aujourd'hui, derrière Amazon Web Services et Microsoft Azure. Et si Alibaba Cloud propose des offres largement similaires à celles ces deux concurrents et de Google Cloud, il affiche certaines spécificités et réserve quelques surprises.

Relativement nouveau sur le marché international du cloud, Alibaba Cloud souhaite ardemment y devancer Amazon. En avril, le fournisseur a annoncé son intention d'investir 28 milliards de dollars dans les infrastructures au cours des trois prochaines années. Cet investissement sera consacré à la construction de datacenters, de systèmes d'exploitation personnalisés et de semi-conducteurs pour proposer des outils d'accélération.


Alibaba a été fondée en 1999 par un conglomérat mené par Jack Ma, président exécutif du groupe jusqu'à 2019. La filiale cloud computing du groupe a officiellement ouvert une offre commerciale en 2009. (Crédit : ITU Pictures - Flickr)

A titre de comparaison, Amazon et Alibaba évoluent sur le même marché mais selon des logiques différentes. Amazon est un revendeur qui possède des stocks, sa propre chaîne d'approvisionnement et vend directement au client. Alibaba est une place de marché, et ne fait que mettre en relation les acheteurs et les vendeurs (Amazon a, au fil du temps, adopté cette logique aussi sur sa propre plateforme). Cela a quelques conséquences. Premièrement, les systèmes de gestion de la chaîne d'approvisionnement et des stocks d'Amazon sont considérés comme des avantages concurrentiels, il est donc peu probable que le groupe commercialise des solutions de chaîne d'approvisionnement qui tirent parti de sa technologie. Deuxièmement, les marges bénéficiaires sont beaucoup plus élevées pour Alibaba (23,3% contre 4,1% pour Amazon en 2019). Cela donne au chinois beaucoup plus de liquidités à réinvestir dans ses offres. Plus largement, Alibaba a fait en sorte de rivaliser avec les trois autres géants du cloud sur leur terrain. Voici six façons dont Alibaba Cloud bat ou rivalise avec eux.

5 fois plus de services qu'AWS

Amazon Web Services compte 175 services. Au cours du dernier semestre 2019, Alibaba a annoncé l'ajout de 597 produits et 300 solutions à son portefeuille. Il y a littéralement quelque chose pour tout le monde sur sa plateforme. A tel point que le choix est écrasant. Alibaba Cloud s'adresse à la fois aux entreprises et aux PME. Et il y aura forcément une solution verticale de niche, dédiée à l'élevage de porcs par exemple (véridique) ; et un financement qui répond à ses besoins.

Pour lire la suite de cet article, rendez-vous sur Le Monde informatique.

Ajouter un commentaire
0
Commentaires

s'abonner
aux newsletters

suivez-nous

Publicité

Derniers Dossiers

SD-WAN : un marché bouillonnant

SD-WAN : un marché bouillonnant

Les réseaux MPLS, longtemps et toujours utilisés pour interconnecter les différents sites de l'entreprise, doivent aujourd'hui cohabiter avec la technologie SD-WAN qui agrège tout...

Publicité